La prise en charge de la mutuelle concernant les frais de transport

La sécurité sociale effectue un remboursement partiel des certaines dépenses liées aux divers soins médicaux. Mais comme pour la plupart du temps, ce remboursement est loin de couvrir suffisamment les dépenses réelles des patients. C’est la raison pour laquelle il est crucial de souscrire à une bonne mutuelle santé afin de bénéficier d’une bonne couverture santé. De plus, le champ de couverture du régime obligatoire est éventuellement limité. À ce propos, quelle prise en charge est prévue pour les transports médicaux ?

Quels les frais de transport pris en charge ?

La première condition imposée pour que l’assurance maladie soit apte à fournir un remboursement est que les frais de transport sont sous prescription d’un médecin et que ces derniers sont liés à une entrée ou une sortie de l’hôpital, notamment pour l’intervention d’une ambulance. Mis à part cela, les frais de transport générés par des soins et des traitements de longue durée peuvent être également touchés par cette prise en charge.

Les frais de transport du patient seront également remboursés, dans le cas où un expert médical fait venir ce dernier au sein du service de contrôle médical, par exemple celui de la caisse d’assurance maladie. Plusieurs cas d’aptitude au remboursement des frais de transport existent mais pour être certains de se faire rembourser pour ce poste, il convient de s’informer auprès de la mutuelle santé respective pour éviter les mauvaises surprises. Cependant, chaque mutuelle propose librement le taux de remboursement prévu dans leurs contrats. Le niveau de couverture peut être ainsi différent d’une mutuelle à une autre. C’est la raison pour laquelle il est conseillé de vérifier le contrat proposé par la mutuelle santé ou aussi de s’informer directement chez la mutuelle.

La couverture prévue pour les frais de transport liés aux traitements des maladies rares

Pour ce qui est des transports pour les soins des maladies rares, le taux de remboursement prévu par l’assurance maladie est à hauteur de 100%, mais seulement pour les maladies assez délicates. L’assurance maladie obligatoire sera en mesure d’intervenir quel que soit l’endroit où se trouve le centre en question, et peu importe la distance qui sépare le domicile du patient et le centre médical.