Ce qu’il faut savoir à propos de la ménopause

Si la femme n’est pas affectée par la prise de pilule, l’âge des femmes à la ménopause est d’environ 50 ans.

Chaque cas se présente différemment selon les femmes, les pays et les cultures.

Qu’est-ce que c’est la péri-ménopause ?

C’est une période qui précède ladite ménopause. Elle dure quatre ans en moyenne et s’étend jusqu’à 12 mois après la dernière règle. Pendant cette période, la production d’hormones sexuelles féminines diminue, accompagnée des troubles du cycle et le syndrome congestif prémenstruel.

A défaut de complication, aucun traitement n’est conseillé. Par contre, pour le cas contraire, un traitement doit être suivi.

A quel âge débute la ménopause ?

En moyenne, la ménopause commence à 51 ans. Pourtant, pour la plupart des cas, elle peut se produire entre 40 et 50 ans et elle varie selon des facteurs génétiques.

Manifestation de la ménopause

Des troubles désagréables favorisant le développement de l’ostéoporose ou de maladies cardiovasculaires peuvent survenir durant la ménopause. Les symptômes ne sont pas les mêmes pour toutes les femmes. Déjà, elle peut varier au fil du temps pour une femme.

Les troubles climatériques de la ménopause

Des troubles endocriniens, physiques et psychologiques apparaissent durant la période de la ménopause, dû au climatère. Ces troubles ne sont pas nocifs et peu fréquents, ils se manifestent par les bouffées de chaleur, la sécheresse vaginale, les troubles urinaires, les troubles de l’humeur et l’insomnie. Cependant, le cas échéant, les troubles se présentent de façon désagréable et insupportable, et peuvent durer des mois, voire des années.

Les bouffées de chaleur

Les bouffées de chaleur se produisent souvent et elle est à l’origine de l’arrêt du système de reproduction. Evidemment, c’est une sensation de chaleur, des fois avec une rougeur qui commencent à apparaître sur une partie de la peau puis s’étend sur toute la surface et de sueurs intenses pour quelques unes. Cela ne présente aucun danger mais peut être incommodant.

Les troubles vaginaux

Comme la production d’œstrogène est limitée durant la ménopause, la paroi vaginale devient plus fine, sèche et rigide. Ce qui provoque des troubles pouvant nuire les rapports sexuels.

Les troubles urinaires

Pour une femme ménopausée, sa vessie ne fonctionne plus correctement. Ce qui est à l’origine des fuites urinaire. Ce problème d’incontinence ne doit pas être négligé et doit être traité.

Les modifications de la peau

A l’emprise des hormones sexuelles et des modifications biologiques liées au vieillissement, la peau change de texture et de structure, elle devient plus fine et plus fragile.

La prise de poids

Au cours de la ménopause, les femmes prennent facilement du poids et ont plus une difficulté pour en perdre qu’avant. Ceci n’est pas forcément à cause des troubles hormonales de la ménopause, mais c’est la ménopause proprement dit qui est à l’origine d’une modification dans la répartition des graisses. Ainsi, elles se concentrent plus souvent sur le ventre que sur les cuisses et les fesses.

Les autres troubles de la ménopause

A part tout cela, il existe aussi d’autres troubles, tels que les maux de tête, immense fatigue, l’insomnie, douleurs articulaires… Certaines femmes peuvent être même victimes d’une dépression. Toutefois, la ménopause n’est pas visiblement considérée comme cause de la dépression.