Mutuelle santé et sécurité sociale : deux organismes incontournables pour garder une bonne santé

Accéder suffisamment à tous les soins nécessaires procure une bonne santé. Toutefois, les coûts des soins et des médicaments ne cessent d’augmenter et réduit de jour en jour l’accessibilité de chacun aux soins dont ils ont en besoin. Face à cela, la sécurité sociale apporte son aide en proposant un pourcentage du remboursement des frais médicaux en se basant sur des tarifs conventionnés. Pourtant, le taux de remboursement de la sécurité sociale est insuffisant pour couvrir les charges réelles. C’est dans des circonstances pareilles que doit impérativement intervenir une bonne mutuelle santé qui permettra aux patients de faire face sans difficulté à ces lourdes dépenses. Cependant, la plupart des contrats de mutuelles coûtent relativement très chers. La question se pose alors au niveau des patients: comment jouir d’une bonne mutuelle santé sans se faire ruiner face aux onéreuses cotisations des mutuelles?

Accidents, soins de grossesses et de maternité, opérations en tout genre, suivi médical, etc. : vous ne serez jamais à l’abri des dépenses santé. En moyenne, en France, actuellement, vous devez payer des dizaines de milliers d’heures pour quelques jours d’hospitalisation. Des prestations qui peuvent être couvertes en partie par les assurances santé.

Votre mutuelle santé
Pas obligatoire, mais conseillée, et d’ailleurs déjà très prisé en France, il y a entre autres la mutuelle complémentaire santé. C’est une prestation des entreprises d’assurance qui s’adresse aux particuliers. Le principe est simple : verser des primes ou des mensualités en échange du payement d’une partie de la facture en cas d’hospitalisation ou de soins.

Cette couverture a l’avantage de minimiser les dépenses imprévues, mais inéluctables pour votre santé et celle de votre famille. Sans compter qu’elle vous ouvre les portes à de meilleures qualités de soins. Pour vous permettre de mieux gérer les mensualités, les assureurs peuvent vous proposer différentes formules adaptées justement à vos besoins et à votre profil : couverture 100 % prémium, assurance optique, assurance dentaire, etc.

La Sécurité sociale
Pour les revenus modestes, il y a également la couverture de la sécurité sociale. C’est une prise en charge obligatoire, mais qui ne convainc plus énormément de monde en France. Et pour cause, les autorités ont initié depuis peu un plafond des remboursements de la CAF, laissant ainsi à la charge des assurés plus de la moitié de la facture.

L’assurance mutuelle santé complémentaire est compatible avec la couverture de la sécurité sociale. C’est d’ailleurs le choix qu’a fait la majorité des particuliers pour des soins de qualité, mais modiques. Si la sécurité sociale ne prend que 20 % de la facture, et les entreprises d’assurances 40 %, il ne vous restera à payer que 40 % de vos frais, au lieu des 80 % du ticket modérateur.

Lorsqu’un patient se sent mal et que celui-ci décide de consulter un médecin généraliste, la sécu prévoit un remboursement partiel des frais générés par le patient. La consultation médicale fait ainsi partie des prestations couvertes par la sécu. Ce remboursement sera exprimé en pourcentage qui est fixé en fonction d’un tarif conventionné. C’est ce qui fait l’avantage d’être souscrit à une mutuelle puisque pour un patient adhéré à une mutuelle, le reste des frais non remboursé sera pris en charge par celle-ci, au lieu de l’avoir à sa propre charge. Après, le montant du remboursement de cette dernière dépendra toutefois du contrat choisi par l’adhérent.

Cependant, il convient tout d’abord de s’informer sur le fait que le médecin en question soit conventionné ou pas puisque le taux de remboursement n’est pas pareil. Dans le cas où il est conventionné, le médecin sera ainsi tenu de respecter les tarifs légaux. Par contre, s’il ne l’est pas, celui-ci aura alors le droit d’imposer ses propres tarifs, et le cas échéant, le patient devra supporter en majorité la totalité des frais de consultation. Le moyen de connaître le statut du médecin soignant ou traitant est de lire les tarifs affichés dans le cabinet, sinon, il est également possible de s’informer au près de la mutuelle à souscrire.

Avant tout, il est à savoir que pour pouvoir jouir suffisamment d’une bonne couverture, il serait mieux d’analyser les garanties contenues dans le contrat proposé par la mutuelle. En effet, les mutuelles offrent divers pourcentages de remboursement et il convient alors d’opter pour le contrat qui sera apte à couvrir tous les besoins réels du souscripteur en termes de soins.

En cas de difficulté, utiliser un comparateur de mutuelles santé sur internet. Grâce à cela, l’utilisateur pourra comparer rapidement et facilement les offres disponibles sur le marché et en choisir celle qui semble la plus adéquate.