Mutuelle santé et l’herpès

Diverses maladies pourraient apparaître à l’âge avancé. Les plus connues sont les pathologies cognitives, musculaires, cardiaques ou métaboliques. Mais les maladies affectant les organes de production comme le herpès pourraient aussi toucher les seniors. La souscription à une mutuelle santé senior aide à bénéficier d’un meilleur remboursement de cette infection prise en charge par la sécurité sociale. Gros plan sur les symptômes, causes et traitement de l’herpès.

Cette maladie sexuelle virale se manifeste par l’apparition des petites vésicules sur le pénis, les testicules, les cuisses, les fesses, l’aine d’un homme. Chez la femme, les ganglions pourraient apparaître au niveau du vagin, du col de l’utérus, de la vulve et aussi entre la jonction de la cuisse et du bas-ventre. Il s’agit de l’herpès génital de type VHS-2 qui affecte jusqu’à 40 % de la population africaine et même jusqu’à 90 % dans certaines parties de l’Afrique. Les manifestations premières sont la fièvre, la fatigue, les maux de tête et les difficultés à uriner. L’herpès entraîne ensuite des douleurs, des picotements et des petites plaies formant des croûtes. Les vésicules apparaissent pendant une dizaine de jours puis disparaissent pendant des années pour réapparaitre en cas de circonstances favorisantes. Cette affection survient souvent à la tranche d’âge comprise entre 20 à 40 ans.
Cette infection transmissible sexuellement peut aussi se présenter sous forme de l’herpès labial ou VHS-1. La première crise est souvent asymptomatique. Puis la bouche et les lèvres de la personne atteinte montrent des petits boutons douloureux. Ces rougeurs et éruptions de la peau pourraient surgir aussi dans le nez, sur le bord d’une oreille, sur le menton ou la joue. La personne pourrait aussi avoir une sensation de brûlure de la peau. Cette affection bénigne mais persistante se manifeste par poussés. En effet, la personne infectée par la VHS-1 porte toujours le virus dans ses ganglions nerveux même si elle ne manifeste aucun symptôme. Les boutons d’herpès apparaissent dès lors qu’elle est exposée au soleil ou qu’elle est fatiguée ou a de la fièvre. Les personnes qui n’ont jamais été atteintes par la VHS-1 et celles qui ont un système immunitaire faible sont les plus vulnérables à ce virus.

Le virus de l’herpès simplex (VHS) est le responsable de cette affection de la peau et des ulcérations. Le virus causant l’herpès génital est transmis lors les relations sexuelles vaginales ou anales non protégées tandis que le virus de l’herpès labial se propage lors des relations sexuelles orales/génitales. La période de l’éclatement des vésicules est la période avec le risque de la transmission la plus élevée. Le contact avec la plaie causerait alors la transmission. Toutefois, le virus ne peut pas se transmettre par le contact avec les linges utilisés par la personne infectée car il meurt rapidement à l’extérieur du corps.

Après le dépistage suite à l’apparition des symptômes comme les ulcérations, le médecin fera un prélèvement pour vérifier si la personne est positive. Le traitement de cette affection cutanée consiste à la prescription de val-aciclovir pendant 10 jours puis 5 jours. Le traitement antiviral peut être accompagné d’un traitement antalgique. Le soin homéopathique comme le Rhus Tox est aussi possible. Dans tous les cas, la personne infectée doit faire une toilette régulière et sécher la plaie avec l’éosine lorsqu’elle est ouverte. Elle doit aussi adopter de meilleures habitudes alimentaires et pratiquer une activité sportive afin d’améliorer sa défense immunitaire. A noter que la Sécurité sociale rembourse le traitement de cette affection cutanée. Cette prise en charge est à compléter avec celle de l’assurance santé senior.