Mutuelle pour profession libérale : administrateur judiciaire

Une personne qui exerce une profession libérale ne perçoit pas de salaire chaque mois. Elle ne bénéficie pas d’une protection sociale aussi performante qu’un salarié. Afin de se prémunir contre les risques causés par des dépenses santé conséquentes, ces professionnels ont intérêt à souscrire à une complémentaire santé pour profession libérale  répondant à leurs besoins. L’administrateur judiciaire fait partie de la liste de ces professionnels. Faisons le point sur la complémentaire santé adaptée aux besoins de cet auxiliaire de justice.

Le tribunal désigne un administrateur judiciaire dans le cadre du redressement judiciaire d’une entreprise ou d’une procédure de sauvegarde. Les associés de l’entreprise ou les organes de direction peuvent aussi demander la désignation d’un administrateur provisoire en cas de problèmes financiers empêchant la continuation des activités de la structure.

Ce métier peut être exercé en tant qu’indépendant au même titre que le métier d’avocat, d’huissier etc. Son rôle est de surveiller la structure en difficulté afin que cette dernière puisse continuer ses activités. Pour ce, il peut proposer des solutions comme le plan de continuation, la restructuration de dettes ou un plan de cession. Si les dirigeants décident de licencier des salariés, l’administrateur judiciaire est apte à procéder à l’exécution de ces licenciements avec l’agrément du juge-commissaire. Si les créanciers tentent de récupérer le montant de leurs dettes, c’est lui qui protège l’entreprise de cette atteinte. Il est aussi en mesure de mener une action en responsabilité contre le dirigeant dans le cadre d’un redressement judiciaire, si ce dernier est fautif dans la cessation de paiement de l’entreprise. Les personnes exerçant cette fonction ne peuvent pas exercer une autre fonction sauf celle d’un avocat. Il s’agit en effet d’une profession réglementée sous la surveillance du Ministère public. L’administrateur judiciaire ne doit pas avoir de lien de parenté avec les dirigeants de l’entreprise jusqu’au 4ème degré.

L’administrateur judiciaire est exposé à des risques variés dus à des horaires variables et irréguliers : charge mentale d’une profession de négociation, fatigue physique dû à la surcharge de travail. Le stress lié à la charge émotionnelle et les situations tendues peuvent causer aussi des troubles gastro-intestinaux, du stress, de l’anxiété, des troubles du d’altération du sommeil, d’irritabilité etc. Les mesures de prévention consistent à bien aménager son bureau, à se former à la gestion du stress et du temps et à souscrire à une mutuelle pour profession libérale. Il existe de nombreuses mutuelles pour les professions libérales. Les garanties sur les 4 postes principaux (hospitalisation, soins courants, optique et dentaire) varient d’un assureur à l’autre. Il convient de passer par un comparateur de mutuelles comme l’outil en bas de ce site afin de dénicher le meilleur contrat en termes de garantie et de cotisation. Cet outil gratuit et sans engagement aide à sélectionner le meilleur contrat en quelques clics.

Le plan profession libérale de Generali fait profiter les adhérents d’un avantage intéressant dans le cadre fiscal de la loi Madelin. Ce plan propose un régime de prévoyance, une mutuelle santé et un contrat de retraite par capitalisation. Les garanties de la prévoyance incluent le capital décès, une rente conjoint, une rente éducation et une incapacité/invalidité. La complémentaire santé fait bénéficier l’adhérent et ses ayant droits du tiers payant. L’adhérent peut par exemple bénéficier d’une prise en charge jusqu’à 400 % du BRSS pour les postes d’hospitalisation à domicile, les soins courants avec les auxiliaires médicaux et analyses, les radiologies, les actes techniques médicaux, les prothèses dentaires, l’orthodontie remboursée par la sécurité sociale etc. Ce plan profession libérale offre la meilleure protection pour l’administrateur judiciaire.