Dangers de la canicule pour les seniors : risques et préventions

La vague de forte chaleur qui pourrait survenir au cours de l’été dans certaines régions de la France peut avoir un impact sur la santé de certains sujets sensibles comme les personnes âgées. La canicule se traduit par une montée de température allant jusqu’à plus de 35 °pendant la journée alors que pendant la nuit, elle ne descend pas jusqu’à moins de 18°. Cette situation dure pendant quelques jours. Ces chaleurs très fortes exposent non seulement les sujets à risques aux troubles de production de sueur, mais aussi à l’effet de déshydratation. Zoom sur les dangers de la canicule pour les seniors ainsi que les précautions à prendre.

La canicule est une période de fortes chaleurs et se manifeste parfois par une baisse significative de l’amplitude thermique entre le jour et la nuit. On sent un grand réchauffement de l’air, et on enregistre des températures qui dépassent 20°C la nuit et de 35°C le jour. La période de canicule en France se passe généralement entre 15Juillet et 15 Août. Certaines fortes chaleurs peuvent apparaître en d’autres périodes, mais ne peuvent être qualifiées de canicule.

En 2003, la très grande chaleur qui s’installe sur l’ensemble de l’Hexagone ou sur certaines régions a causé la mort de 20 000 personnes en France. La grande majorité de ces victimes sont des seniors. En 2013, 15 000 personnes ont également trouvé la mort pendant les vagues de températures élevées dont la plupart sont toujours des personnes âgées de plus de 65 ans. Bon nombre de ces victimes vivent dans les agglomérations et 35% des personnes décédées ont rendu l’âme à leur domicile. Une telle situation s’explique par le fait que l’impact de la canicule a été sous-estimé. Les personnes sensibles n’ont pas suivi les préventions et les recommandations pour mieux se protéger.

De plus, les personnes âgées ont aussi oublié de prendre contact avec leurs proches ou voisins, leur famille ou leur médecin traitant. Elles ne se sont donc pas préparées à ce phénomène. Cela souligne également l’importance de la préparation des établissements spécialisés pour les seniors et des hospices à ces situations à risques. A noter que depuis les faits, le gouvernement a mis en place un plan national canicule. Celui-ci informe le public sur la pratique à tenir pendant les périodes de fortes chaleurs.

Soulignons d’abord que les seniors ne sont pas les seules personnes à risques encas de canicule. La santé de chacun peut être altérée mais la réaction du corps diffère d’une personne à une autre. Pour les personnes d’âge avancé, elles ne produisent pas assez de transpiration. Ainsi, la température de leur corps peut monter jusqu’à 40°. Pour l’enfant et l’adulte, leur corps exhale de la chaleur, ils suent beaucoup ce qui leur permet de maintenir une température tenable. En revanche, ils sont sujets à la déshydratation. Les gens qui travaillent à l’extérieur, même s’ils boivent beaucoup d’eau peuvent également souffrir de déshydratation. Outre les personnes de plus de 65 ans, les nourrissons, les enfants moins de 5 ans, ceux qui travaillent ou qui restent en plein air, les personnes en fauteuil, les personnes souffrant de maladies chroniques ou alitées sont toutes des personnes à risques pendant la canicule.

Quoi qu’il en soit, en première ligne se trouvent les seniors âgés de plus de 65 ans. Du fait, ils peuvent souffrir des pathologies chroniques, de perte d’autonomie, de dégradations de facultés mentales ou intellectuelles, de troubles de mémoires, de difficulté d’orientation, etc. A cela s’ajoute l’altération de la fonction rénale qui impose un suivi particulier pour maintenir l’équilibre dans les organes entre l’eau et les électrolytes. Par ailleurs, à cause de l’âge, le nombre de glandes sudorifères est en baisse. En cas de forte chaleur, la stimulation en continu de ces glandes finit par les épuiser. Et si la canicule dure quelques jours, la production de sueur fait défaut. Cela a pour effet d’augmenter la température du corps du senior âgé. D’autant plus qu’il ne puisse pas aussi quelquefois faire des exercices physiques pour pouvoir transpirer.

Les signes d’alertese traduisent par une grande fatigue, une extrême faiblesse et une absence d’urine pendant plus de 5 heures. La personne d’âge avancé a également des difficultés de mouvement (elle a du mal à se déplacer). Sa peau devient à la fois chaude et sèche. Ces malaises peuvent entraîner des étourdissements, des vertiges, des pertes de conscience ou même un état convulsif. Chez certaines personnes âgées, on pourrait noter des nausées ou des vomissements accompagnés de soif et de diarrhée. A part cela, les personnes qui présentent une capacité réduite à la chaleur peuvent également avoir des crampes de muscles, des troubles de sommeil pendant la nuit (sommeil agité), un coup de chaleur. Et si on prend leur température, cela pourrait frôler le 38,5°C voire plus. Et si la personne âgée souffre d’une affection de longue durée, l’exposition de son corps à la chaleur pourrait aggraver sa maladie. C’’est pour cette raison qu’on a enregistré un décès de forte ampleur lors des précédents épisodes caniculaires en France.

L’aménagement d’une zone de fraîcheur dans la maison est la première solution. Pour les personnes à risques et les seniors, le fait de se retirer dans une pièce climatisée rend la chaleur plus supportable. La pièce doit être équipée d’un ventilateur ou d’un brumisateur. Des serviettes humides ou des poches de glace aident également à rafraîchir la température du corps (jambes, visage et bras). Le senior doit également prendre une douche fréquente si cela lui est possible. Il lui est également conseillé de boire beaucoup d’eau. S’il n’aime pas l’eau minéralisée embouteillée, un jus de fruits pourrait lui permettre de s’hydrater pendant la journée.

Remarque : Boire beaucoup est une bonne idée si le fonctionnement rénal du senior ne présente pas de souci. Toutefois, si son rein est défectueux ou s’il suit un traitement de médicaments, il faut consulter un médecin.

Concernant les menus, il faut privilégier les plats frais et légers comme les salades, les poissons, les desserts froids, etc. L’organisme a aussi moins du mal à digérer le repas.Par ailleurs, le port de vêtements légers comme les chemisiers à manches courtes, les pantalons courts permet aussi d’atténuer la chaleur du corps. Évidemment, il est déconseillé aux personnes âgées et aux personnes sensibles à la canicule de sortir à l’extérieur. Cependant, s’ils doivent sortir, ils doivent se protéger la tête.

L’isolement constitue aussi un facteur qui aggrave les risques de la canicule. Si le senior âgé vit seul, et s’il est d’accord, il faut l’inscrire sur les services sociaux (CCAS). Quand une alerte canicule survient, les noms figurant sur ces registres seront contactés par téléphone. Les agents des services sociaux leur rappellent également les précautions à prendre et s’informent concernant leur état de santé. Si besoin est, un médecin viendra à leur domicile pour les soigner. La présence d’un parent ou d’un ami qui vient passer quelques jours chez le senior constitue un moyen de sécurisation.

Enfin, si un senior se trouve dans un état de danger, il faudrait rapidement le mettre à l’ombre. Il faut aussi le faire boire et l’asperger d’eau fraîche. On enveloppe après ses jambes et ses bras avec des linges humides.Enfin, si le senior a une fatigue anormale, un malaise ou une fièvre, il ne doit pas hésiter à appeler le médecin ou le service des urgences.

Les notions à savoir sur la canicule
Durant la période de canicule, les vaisseaux cutanés se dilatent, le sang se répartit vers les extrémités. Le cœur doit pomper plus que d’ordinaire amenant le rythme cardiaque à un niveau supérieurement anormal, peut-être à 15 pulsations de plus par minute. Les personnes âgées sont les plus touchées par ce rythme cardiaque anormal. Elles risquent fortement la déshydratation, car leur corps fait moins de réserves d’eau et ne transpire pas assez.

Lorsque les seniors subissent l’attaque de la canicule, ils ont la fièvre, leur mobilité est réduite temporairement.Ils ont un comportement anormal.Ils se sentent fatiguer tout le temps et ne veulent pas manger et se plaignent de maux de tête, quitte un trouble de conscience.Il arrive même qu’ils vomissent, endurent des crampes musculaires, de nausées, de la diarrhée et de la langue sèche.

Nécessité des services d’assistance d’une mutuelle pour ces seniors face à la canicule
Outre les préparations en amont et les conseils à suivre face à la canicule, les seniors doivent s’inscrire au Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) de la Mairie pour bénéficier d’une aide en cas de canicule.Puis, ils doivent souscrire une mutuelle qui propose notamment des garanties d’assistance, d’accompagnement et d’information santé. Si possible, il est mieux d’insister sur l’assistance téléphonique pour gagner du temps et pour prévoir le cas de mobilité réduite en cas de canicule.

La souscription à une telle mutuelle est très importante pour les seniors, surtout en cas de canicule car il est relativement difficile de se déplacer pour chercher un médecin par eux-mêmes, étant donné la forte chaleur que les jeunes et robustes personnes elles-mêmes risquent de ne pas supporter. En sus, la mutuelle avec service d’assistance peut initier la mise en place d’une aide-ménagère. Pour ce faire, il est important de souscrire une assurance dépendance au niveau même de la mutuelle santé pour se procurer des meilleures prestations d’assistance.

La Mutuelle Familiale est une compagnie d’assurance santé complémentaire présente dans le secteur depuis plus de 80 ans. Elle figure parmi les 30 premières mutuelles françaises en assurant près de 253 000 tous profils confondus. En effet, elle propose 7 contrats accessibles à tous profils : aux étudiants, aux couples et familles sans oublier les seniors et les fonctionnaires.

LMF Santé : l’offre proposée par la Mutuelle Familiale à destination des seniors
Son contrat dédié aux seniors et à la famille est intitulé LMF Ssanté.Les plus de cette assurance santé sont le tiers payant avec plus de 200 000 professionnels de santé conventionné et 2600 services de soins et d’accompagnement mutualistes. Le senior peut également profiter de la téléconsultation Medaviz et de la téléassistance Prévifil.

Les garanties intéressantes et adaptées aux besoins des seniors
Anciennement baptisé Omega, la LMF Santé propose 4 niveaux de couverture.une prise en charge de dépenses santé de base avec de forfait de bien-être et de prévention. La LMF Santé 4 s’adapte aux besoins des seniors souffrant de la chaleur et de problème de santé relatif aux conditions environnementales comme la canicule. La formule intègre aussi une couverture renforcée sur tous les postes de soins santé comme l’hospitalisation, les soins courants et pharmacie, les postes dentaires, optiques et audition ainsi que le bien-être.

Pour obtenir un devis gratuit de cette assurance santé pour les seniors et pour en savoir plus concernant les garanties, il est conseillé de contacter directement la Mutuelle Familiale sur son site. Pour dénicher la mutuelle santé moins chère, il suffit de recourir à un comparateur mutuelles.