Seniors & retraités : comment choisir sa mutuelle santé ?

Beaucoup constatent que les seniors ou les retraités sont plus confrontés à une perte de l’ouïe, de l’audition et d’autres petits soucis de santé. La baisse du niveau d’interaction sociale et le manque d’action engendrent également un état dépressif pour certains. Ainsi, pour s’assurer une retraite heureuse au moins du point de vue financier, les retraités ont intérêt à se souscrire à une mutuelle adaptée à leurs besoins. En effet, une complémentaire santé performante leur propose un meilleur taux de prise en charge des soins courants comme les soins dentaires, les appareils auditifs ou les médecines douces. Une couverture médicale plus généreuse permet également de réduire ses frais de santé suite à un accident, une maladie de longue durée… D’autre part, le remboursement de l’assurance-maladie ne constitue qu’une partie plus ou moins importante des dépenses, il est prudent alors d’anticiper les risques à venir.

Les mutuelles santés seniors foisonnent. On en trouve celles qui sont les moins chères. Y en a aussi d’autres qui remboursent bien les implants dentaires, la consultation chez un orthodontiste, les cures mais ont une cotisation plus élevée… Le choix d’une meilleure mutuelle devient ainsi un vrai dilemme pour un senior lors du départ à la retraite. Surtout s’il était auparavant couvert par la mutuelle entreprise obligatoire. Par ailleurs, les besoins médicaux augmentent souvent avec l’âge, ceux-ci peuvent être plus sérieux après 65 ans, voire 60 ans. Pour ne pas s’y perdre avec les propositions mutuelles, nous vous rappelons ici les critères de base lors de la sélection.

  • Bien déterminer ses secteurs sensibles. C’est-à-dire on fait le point sur les problèmes santé auxquels on a souvent à faire face. (si on a de mauvaises dents, il vaut mieux choisir une mutuelle offrant un remboursement plus intéressant de ses soins dentaires). Le choix doit alors se porter sur le niveau de remboursement de traitements dentaires ou optiques.
  • Tenir compte de son budget. (Des prestations plus adaptées à sa situation de retraité à la hauteur de ses moyens financiers seraient l’idéal).
  • L’option tiers payant et l’application immédiate des garanties. (pas de délai de carence).
  • Bien examiner la couverture des médecines douces (thalassothérapie, ostéopathie, réflexologie, aromathérapie… ) et des frais d’hospitalisation. La prise en compte des excès d’honoraires et la prise en charge de traitement des maladies chroniques.
  • Pour les personnes âgées dépendantes ou souffrantes d’une maladie invalidante, voir si l’option aide à domicile est incluse dans l’offre (ménage, course, garde d’animaux..).
  • Pour les retraités souffrant de maladies cardiologiques et rhumatologiques, le remboursement de la cure thermale, de massage est un critère crucial.

La plupart des mutuelles prennent compte de ces garanties spécifiques mais la différence se situe au niveau de la cotisation et du remboursement. Suivant la mutuelle que le senior a choisie, il peut bénéficier d’une prise en charge sous la forme d’un forfait, d’un pourcentage dans le traitement thermal. Pour les thérapies des médecines douces, bon nombre de traitements ne sont pas remboursables par l’assurance sociale. Le retraité qui doit recourir à ces médecines afin de stimuler certaines parties de son corps doit pallier ce manque de prise en charge par le choix d’un contrat mutuelle pertinent. Il en est de même pour les soins de divers problèmes tels que l’insomnie, les maux de tête par le biais de l’aromathérapie. Le régime social ne reconnaît pas ce statut de médecine, mieux vaut alors se tourner vers une complémentaire santé offrant une formule plus intéressante. Certaines mutuelles seniors proposent également une formule de « garantie dépendance » dans le cas des patients atteints de maladie de Parkinson, d’Alzheimer… Soulignons que si un «  aîné  » opte pour une mutuelle classique moins chère, les postes en santé offerts par le contrat ne lui servent pas à grand-chose (maternité, prise en charge des ayants droit et des enfants…). Bien qu’une mutuelle senior soit souvent assortie à un prix plus élevé, en moyenne 95 euros par mois pour l’assuré, elle permet de cerner au juste son profil santé. Pour un retraité en baisse de revenus et en cessation d’activité, ce montant pourrait quand même alourdir ses dépenses. D’où l’intérêt de chercher une mutuelle offrant un tarif compétitif avec les garanties adaptées à ses exigences.

On a dit que l’étude des détails de garanties couvertes est d’une importance primordiale dans le tri des mutuelles seniors. Pour ce, il suffit de comparer les offres du marché en allant sur un site de comparaison de mutuelles en ligne. Ce service est gratuit et sans engagement. On aurait seulement à compléter ses renseignements sur son profil et ses besoins, et on obtiendra des propositions adaptées selon son cas (contrat économique, classique, intermédiaire, élevé, maxi). Ce faisant, le senior choisit ses critères de niveaux de garantie, par exemple, s’il consulte souvent un spécialiste avec un excès de dépassement d’honoraires, et s’il souhaite un remboursement maximal. Il indique également s’il désire avoir une clinique privée avec un bon remboursement ou une clinique privée avec la meilleure couverture possible ou juste un hôpital public. Ses remboursements voulus (partiel ou important) en optiques (verres complexes…), et en soins dentaires (prothèses, orthodontie…). Il aurait par la suite à compléter ses coordonnées (date de naissance, régime…). Après cette étape, le site envoie les assurances répondant à son profil. En recevant un maximum de devis grâce à la simulation en ligne, la personne âgée pourrait trouver aisément l’assurance santé qui lui convient le mieux, au tarif le plus abordable. Des sites comme permettent de trouver rapidement les devis d’assurances en ligne. Par ailleurs, en faisant jouer la concurrence, le retraité est sûr d’avoir adhéré à une meilleure mutuelle tout en réalisant une économie sur les tarifs. Cet impact est d’une importance non négligeable pour une personne à la retraite dont le pouvoir d’achat baisse. A part cette étude comparative, le retraité peut également faire appel à un courtier . Cette intermédiaire a une expertise dans la sélection du contrat offrant le meilleur rapport garantie/prix. Et il peut offrir des renseignements fiables et n’exige pas souvent de questionnaire médical.

Outre les contrats mutuelles, un senior peut aussi opter pour une couverture de contrat prévoyance. Celui-ci est un moyen sûr de garantir la protection de sa famille et de sa sécurité financière. Ce contrat prévoit de garanties en cas d’incapacité temporaire ou invalidité permanente ou en cas de décès. Mais l’intérêt à s’adhérer à un meilleur contrat mutuelle réside principalement dans le remboursement important de ses besoins en matière de santé. D’autant plus que certains traitements sont négligés ou mal remboursés par le régime général. Il est possible de choisir à la carte une formule présentant un remboursement complémentaire plus satisfaisant à un prix attractif en faisant la comparaison de mutuelles en ligne. Mais avant de s’adresser à un comparateur, il faut seulement prendre note de ses soins de santé les plus courants et de son budget. Car la meilleure mutuelle est liée au contexte des besoins de chaque senior. Le niveau de remboursement dentaire et optique, la prise en charge des médecines douces, le tiers payant, le délai d’attente sont des éléments à vérifier.