Mutuelle senior : les garanties dentaires

À plus de 50 ans, les garanties sur le poste dentaire deviennent une priorité. Il faut toutefois comparer les mutuelles pour trouver la mieux adaptée à ses besoins.

Une bonne couverture signifie un remboursement de 100% des tarifs de convention portant sur les frais de consultation et les soins dentaires. Par contre, les tarifs des prothèses dentaires sont libres. Les prothèses dentaires sont remboursées à 70% des tarifs fixes si elles sont parmi les postes pris en charge par l’Assurance Maladie. Ces forfaits sont souvent minimes par rapport à leurs coûts réels.

Le poste dentaire figure parmi les moins bien remboursés par la sécurité sociale. Des comparaisons approfondies sont nécessaires pour avoir plusieurs devis avant de consulter les chirurgiens dentistes. Ces derniers pratiquent en effet librement leur propre tarif.

Il existe une rude concurrence entre les mutuelles, face un nombre croissant des demandes. Mais les coûts réels du poste dentaire sont rarement couverts. Avec le tarif conventionnel, il faut avoir un niveau de remboursement de 600% sans plafond tarifaire pour couvrir plus convenablement ces frais. Mais les cotisations peuvent également être très élevées. Les offres des mutuelles à 100 à 300% de la base de remboursement sont en conséquence les plus prisées.

Les mutuelles ont alors imposé une limite du nombre de dents à soigner par an ou un plafond annuel des remboursements pour éviter tout abus. La raison pour laquelle il n’existe pas véritablement de “mutuelle pas chère” dans le secteur dentaire, c’est que les cotisations sont très structurées au niveau des contrats.

Les mutuelles adoptent des mesures pour éviter les consommateurs annuels et les opportunistes qui profitent d’une garantie haut de gamme pendant une seule année pour avoir un niveau de remboursement dentaire élevé et annulent leur contrat ensuite. Ces pratiques laissent de lourdes charges aux autres membres de la mutuelle.

Le choix du niveau de remboursement choisi par l’adhérent reste à son entière convenance.  Selon les besoins réels en matière de santé dentaire, un contrat avec des améliorations progressives de couverture ou des bonus est tout indiqué pour les adhérents qui veulent éviter les dettes laissées par les consommateurs annuels. Les remboursements restent tout de même à un niveau convenable.

Les prothèses dentaires sont souvent remboursées selon un pourcentage (%) du tarif de convention ou de la base de remboursement de l’assurance maladie.

Les implants

Les implants désignent la fixation d’un support dans le maxillaire sur lequel se pose une prothèse dentaire.

Avec les implants, les prothèses ne s’appuient plus sur les dents voisines.

Il est toutefois très important de noter que la Sécurité Sociale et la plupart des mutuelles santé dentaires remboursent rarement les frais d’un implant quand la pose d’une prothèse dentaire est incluse dans ces frais. Ces frais doivent être mentionnés séparément.

En effet, les frais d’un implant dentaire ne sont que partiellement remboursés sur la base d’un forfait annuel spécifique à cette intervention médicale. Une offre de remboursement intégral des implants n’existe pas sur le marché des mutuelles dentaires.