Mutuelle santé senior : la migraine

Au fur et à mesure qu’avance l’âge, différentes pathologies pourraient survenir à une personne. Certaines de ces maladies sont liées à une disposition génétique, d’autres à un mode de vie, ou à une intolérance à un environnement ou à un médicament. La migraine fait partie des pathologies des seniors. Elle touche environ 7 millions de Français dont 12 % sont des adultes. Bien qu’elle ne soit pas mortelle, elle peut amoindrir la qualité de vie du patient. Tour d’horizon sur les symptômes, les causes, le traitement et la prise en charge de l’Assurance maladie de cette pathologie.

Cette maladie touche une grande majorité de femmes mais peu de patientes la soignent efficacement du fait qu’elles les confondent à un simple mal de tête. Cette céphalée se présente comme une douleur sourde et assommante au niveau de tempes sur le côté droit ou gauche de la tête. Cette douleur pulsatile peut toucher les deux côtés ou l’arrière de la tête du patient et peut atteindre son maximum en deux heures. Sa fréquence est cependant moins élevée que le maux de tête mais quand la crise survient, le patient peut se réveiller en fin de nuit. La douleur peut s’accompagner des vomissures, des nausées, de picotements et une impression de froid ou de chaleur. Le patient peut aussi être intolérant à la lumière, à l’odeur ou au bruit ou a des problèmes de langage ou de vertige. Des symptômes appelés « aura » peuvent aussi apparaître avant la crise. Ces signes peuvent durer une trentaine de minutes ou une heure.
Bien que cette maladie soit bénigne, elle est susceptible de dégrader la qualité de vie du patient et retentir sur ses relations avec ses proches et son rythme de vie au travail. En effet, quand la douleur retentit sur ses activités au quotidien, elle doit souvent arrêter ses activités et se retirer dans le calme. Le mal de tête simple diffère de la migraine car cette dernière provoque des douleurs intenses aggravées par l’effort avec des signes de digestion.
Sans traitement, la crise migraineuse peut durer quelques heures, voire deux jours chez certaines personnes avant leur prochaine survenance à intervalles irréguliers de plusieurs mois à un an. Après cet épisode, le patient peut avoir des difficultés de concentration et une sensation d’épuisement.

Les origines de la migraine sont diverses. Plusieurs facteurs peuvent en effet provoquer cette douleur comme le stress, l’excès de fatigue, la consommation d’alcool ou de certains médicaments. Chez certains patients, le bruit, la privation d’aliments, le choc sur la tête, la lumière clignotante, le manque du sommeil peuvent aussi favoriser la migraine. Le rapport avec le changement hormonal peut aussi causer la migraine avant la période de menstruation ou le premier jour des règles. Chez certaines femmes qui prennent la pullule contraceptive, les crises peuvent aussi survenir plus fréquemment. Dans ce cas, il convient de changer de contraceptif.
La migraine peut être aussi causée par une prédisposition génétique ou à un changement de rythme de vie. Par exemple, le patient a sauté un repas ou a mangé un repas trop copieux, ou il est surmené ou il se sent contrarié. La consommation de certains aliments comme le chocolat, le tabac, le café, la charcuterie ainsi que le changement brutal des conditions atmosphériques sont aussi susceptibles de provoquer cette douleur chez certaines personnes.
Dans le cas d’une pathologie héréditaire comme la migraine hémiplégique familiale, la chance de transmission de maladie de la personne atteinte à ses enfants est de 50 %. Le descendant ne sera pas forcément victime de la maladie et il pourrait ne pas avoir des crises migraineuses. Cette forme de migraine est souvent accompagnée d’une aura avec des troubles de la déglutition, de la vision ou du langage.

Lors de l’apparition de phases douloureuses de migraine, le patient devrait d’abord consulter son médecin traitant. Ce dernier s’informe sur les symptômes neurologiques comme les fourmillements, le vertige, le trouble de la vision etc. et leur fréquence. Il recherche aussi la présence d’autres maladies comme la tumeur, l’hypertension artérielle, l’accident vasculaire cérébral etc. Après la consultation, le médecin peut orienter le patient vers un professionnel de santé spécialiste de la migraine pour mettre en place le traitement approprié.
Le spécialiste pourrait aussi demander au patient son mode de vie, ses antécédents de santé, les éléments qui déclenchent les douleurs et ce qui permet de les soulager. Un bilan complet complétera quelquefois cette auscultation. Par exemple, dans le cas d’un patient âgé de plus de 50 ans qui a de trouble de langage, il peut prescrire un scanner de la tête.
Concernant le traitement de cette maladie, le patient doit premièrement se retirer dans l’obscurité et le silence pendant toute la durée de crise. Le médecin traitant peut aussi prescrire des médicaments soulageant la douleur comme le paracétamol, l’aspirine, ou autres médicaments anti-inflammatoires. Si les crises persistent, il peut aussi prescrire les triptans. On en retrouve quelques types de triptans sur le marché dont l’efficacité diffère l’un de l’autre. L’ergotamine et le DHE peuvent également servir dans le traitement de cette pathologie mais comme ceux-ci ont des effets secondaires sur la circulation sanguine des pieds, il convient de ne pas dépasser la dose indiquée.
Pour les patients ayant des crises fréquentes, le professionnel de santé peut prescrire la prise des médicaments comme la DHE, le méthysergide, l’oxétorone, l’indoramine ou encore le pizotifène pour ne citer qu’eux. Certains de ces médicaments peuvent provoquer des effets secondaires comme la somnolence, la prise de poids, la fibrose ou les problèmes d’éjaculation. Il convient de respecter la dose prescrite par le médecin jusqu’à l’arrêt du traitement.

La Sécurité sociale rembourse à hauteur de 70 % les dépenses de radiologie et de certains médicaments. Pour bénéficier d’une prise en charge du reste 30 %, il est recommandé de souscrire à une mutuelle santé senior. Cette assurance santé complémentaire peut aussi rembourser les médecines douces comme le traitement de l’ostéopathie, le pédicure, l’acupuncture, la séance chez le chiropracteur etc. Ces médecines alternatives sont mal prises en charge ou peut prises en charge par le régime obligatoire, or, elles s’avèrent efficaces dans le soulagement des douleurs liées à cette pathologie. A noter que les niveaux de remboursement de certaines mutuelles seniors pour les postes de soins comme l’hospitalisation, la chirurgie peuvent atteindre 300 % du BRSS.
Pour dénicher l’assurance santé complémentaire proposant la cotisation et les garanties les plus intéressantes, le recours à un comparateur de « mutuelles santé senior » comme l’outil en bas de ce site est à préconiser. Cet outil gratuit et sans engagement permet de trouver en quelques clics la mutuelle santé adaptée à son budget et conforme à ses besoins de couverture. Après avoir trouvé l’assurance santé la moins chère avec la garantie répondant à ses problèmes de santé.

La mesure préventive consiste à éviter les situations qui peuvent occasionner la migraine comme l’excès de fatigue, le stress, le bruit trop élevé, la consommation d’alcool ou d’aliments excitants pour les personnes à risque.

Les mutuelles de Mans assurances connues sous l’acronyme MMA fait également partie des assureurs proposant une complémentaire santé dédiée aux seniors. Son offre se décline en 4 niveaux de garanties différents. Ces formules proposent une couverture santé renforcée sur les postes de soins comme les honoraires hospitaliers, les dépenses optiques, dentaires etc. A titre d’exemple, la mutuelle santé senior MMA prend en charge jusqu’à 400 % du base du remboursement de la sécurité sociale les honoraires hospitaliers. La chambre particulière est quant à elle remboursée à hauteur de 150 euros par jour hors psychiatrie et établissements non conventionnés. Les frais de séjour sont pris en charge aux frais réels sauf chambre particulière.
Concernant les soins courants, MMA propose un forfait cure jusqu’à 300 euros par an, un forfait pédicure, podologie, automédication et actes de prévention jusqu’à 50 euros par an. Pour les soins dentaires et optiques, les formules de remboursement diffèrent aussi selon les niveaux de garantie et les besoins des souscripteurs. Les détails de ces garanties se trouvent d’ailleurs dans le contrat d’assurance santé du souscripteur. A noter que cette mutuelle est en partenariat avec le réseau MMA santé -Santéclair, ce qui lui permet de proposer des tarifs négociés avec les soins dentaires et optiques. A souligner toutefois que le tiers payant ou la dispense d’avance de paiement des frais des soins ne concerne pas tous les partenaires de la MMA.
Pour simplifier la vie des seniors, cette mutuelle propose également des conseils GPS santé en appels non surtaxés et des services d’assistance dans la limite des garanties et conditions fixées du contrat.
Les intéressés peuvent réaliser une demande de devis gratuit et faire une souscription sur le site de l’assureur. Ils peuvent également faire la comparaison des tarifs proposés par les mutuelles seniors avec l’outil en bas du site.