Mutuelle santé : bénéficier d’une bonne couverture pour les consultations chez un psychologue

Face aux contraintes quotidiennes de chaque famille, l’anxiété et le stress sont des malaises qui accompagnent la journée de nombreux Français, et parfois ils constituent un grand blocage à l’exécution du travail. Au fil du temps, les déprimes et les problèmes d’anxiété s’amplifient et seront un obstacle pour le travail. Dans ce cas, il vaut mieux penser à consulter un spécialiste.

Quand le problème de stress ou de déprime devient de plus en plus sérieux, il ne faut pas s’attarder à agir : le sujet ou son entourage doit ainsi penser à prioriser l’équilibre mental et décider au plus bref délai d’aller voir un psychologue. En effet, celui-ci sera entièrement en mesure d’identifier les véritables problèmes et apporter par la suite les solutions adéquates. Le mieux serait d’opter pour un psychologue exerçant dans un établissement conventionné puisque le taux de remboursement que prévoit la Sécu pour ce poste santé s’élève à 70% du tarif conventionnel. Dans le cas contraire, la part qui reste à la charge du patient sera plus lourde puisque le psychiatre ne sera pas obligé de se plier au tarif conventionnel et pourra donc imposer des tarifs plus élevés. En ce qui concerne le ticket modérateur, il convient de recourir à une mutuelle santé qui prévoit bien entendu cette prestation dans les offres qu’elle propose. C’est la raison pour laquelle il est nécessaire d’en avoir une.

Pour toutes les consultations chez un psychiatre/psychologue, il est à noter que la Sécu effectue également un remboursement sur les frais de consultation générés et le rôle de la mutuelle est de prendre en charge le ticket modérateur pour les patients adhérés à une mutuelle. Pour ceux qui ne sont pas adhérents à une mutuelle, ils acquitteront de leurs propres moyens ce ticket modérateur. Pour ce qui est des consultations chez un psychologue, cette prestation n’est pas parmi celles qui sont couvertes par l’assurance maladie obligatoire. Par contre, une bonne mutuelle est entièrement apte à apporter un remboursement à ce poste santé, dont la prise en charge des frais de consultations peut être partielle ou intégrale (pour la plupart du temps, limitée en fonction du nombre de consultations).

Dans les deux cas, c’est-à-dire que si le patient choisit une consultation chez un médecin conventionné ou pas, le plus important reste que le patient a besoin d’une aide et d’être consulté par un spécialiste quel que soit son statut. Il est évident que le remboursement par la Sécu sera moins satisfaisant dans le cas où le patient décide de recourir à un spécialiste dans un établissement non conventionné. Toutefois, étant donné qu’il n’y a rien de plus important que la santé et que l’accès aux soins nécessaires est indispensable, il vaut mieux choisir la deuxième option pour être mieux couvert.

I n’y a rien de tel qu’un suivi psychologique pour le traitement des phobies de toutes sortes et des troubles du comportement. La thérapie peut dure quelques mois, voire plusieurs années en fonction de la gravité de votre état. Une question se pose alors : est-il possible d’avoir recours à un remboursement mutuelle santé dans ce genre de situation ?

La SECU s’en lave les mains
Sauf dans des cas graves et après un diagnostic professionnel insistant sur la nécessité de la thérapie pour la sécurité du patient et d’autrui, la SECU ne participe pas aux honoraires des psychologues qui peuvent pourtant être exorbitants. Et quand bien même elle participerait, les plafonds sont assez bas. Ce qui oblige souvent les patients à engager énormément de dépenses pour se soigner. Cette non-participation s’explique par le fait que contrairement aux psychiatres, les psychologues ne sont pas reconnus par l’état.

La mutuelle santé pour vous aider
Avec des honoraires qui peuvent s’élever entre 50 à 120 euros de l’heure, il convient d’essayer de trouver des solutions afin de minimiser les dépenses liées à ce genre de soins. La mutuelle complémentaire santé est par exemple une bonne idée.

Dans le cadre d’un suivi psychologique de longue durée, la mutuelle vous propose une prise en charge à hauteur des tarifs conventionnés. Si vous avez opté pour une couverture prémium, vous pouvez même compter sur votre assureur pour prendre en charge les surfacturations dans certains cas. Mais attention, il y a des conditions à respecter pour ce faire. Entre autres, vous devez choisir un psychologue qui travaille dans un cabinet reconnu et non de manière indépendante. Les assureurs peuvent notamment vous proposer une liste des médecins psychologues avec qui ils ont l’habitude de traiter.