Mutuelle pour auto-entrepreneur coach sportif

Le régime auto-entrepreneur s’adresse aux personnes ayant quelques années d’expérience à leur actif et qui souhaite bénéficier des démarches administratives simplifiées de leur activité. Les mutuelles développent une offre de couverture santé adaptée aux besoins de ces professionnels. Le coach sportif fait partie de la catégorie des auto-entrepreneurs qui nécessitent la souscription à cette assurance santé complémentaire. Le point sur les fonctions de cet agent, les risques du métier et la mutuelle adaptée à cette profession.

Ce professionnel accompagne une équipe, un sportif, un athlète ou son client pour l’aider. Il le guide et le soutient sur le plan technique, psychologique et physique. Son rôle ne concerne donc pas uniquement l’apport de conseils et l’amélioration des performances techniques d’une équipe. Il s’intéresse aussi à chaque membre et étudie les qualités et faiblesses de chacun afin d’aider l’ensemble à gérer leurs émotions et à améliorer leur motivation et leur capacité. Il peut aussi conseiller sur la bonne pratique alimentaire. Le coach sportif peut ainsi intervenir dans le cadre d’une compétition ou dans la remise en forme d’un athlète ou d’une personne. Il propose à ses clients des entraînements composés d’exercice d’aérobie, des étirements etc. Pour pouvoir exercer ce métier, il faut obtenir une formation qualifiante des métiers de fitness même si ce secteur n’est pas réglementé. Mais même si cette pratique n’est pas réglementée, la loi impose des amendes de 15 000 euros et un an de prison pour les personnes qui exercent cette profession contre rémunération sans avoir la carte professionnelle. Parmi les formations qui permettent d’exercer cette profession, on retrouve le diplôme d’études universitaires scientifiques et techniques « métiers de la forme » (DEUST), la Science technique des activités physiques et sportives (STAPS), le brevet d’Etat des métiers de la forme etc.

Les contraintes articulaires peuvent générer des troubles musculo-squelettiques à ce professionnel s’il exerce ce métier depuis plusieurs années. Il peut ressentir aussi des contraintes de charges mentales causées par le manque de performance de l’équipe ou de l’athlète dont il a en charge en plus de contraintes d’horaires de travail atypiques. Ces contraintes cumulées peuvent mener à un état de stress avec des symptômes d’anxiété et de symptômes de dépression ainsi que des troubles de sommeil si le coach sportif estime que son client n’est pas à la hauteur des résultats sportifs attendus. La solution consiste à limiter les horaires décalés et les horaires de nuit et à équilibrer les heures d’entraînement dispensées chaque jour même en cas d’une courte durée de la préparation d’une compétition sportive. Ce professionnel devrait également souscrire à une mutuelle auto-entrepreneur afin de bénéficier d’une prise en charge plus satisfaisante pour les soins de santé tels que l’hospitalisation, les médecines douces, mais aussi les postes optiques et dentaires en cas de problèmes visuels ou bucco-dentaires. Sur le marché, on retrouve quelques mutuelles proposant un contrat dédié à un auto-entrepreneur. Ils se diffèrent par le montant de leur cotisation, les garanties proposées (le taux de remboursement des soins de santé), l’existence ou non du tiers payant et les prestations d’assistance qui accompagnent le contrat. Il est conseillé de passer par l’outil de comparateur de mutuelles en bas de ce site pour dénicher la mutuelle répondant à ses besoins.

Cette mutuelle propose un contrat adapté aux auto-entrepreneurs. Voici quelques extraits des garanties de ce contrat. La chambre particulière est prise en charge à hauteur de 120 euros pour le niveau le plus performant. Le remboursement des honoraires d’hospitalisation de DPTAM et non-DPTAM sont fixés à 500 % du BRSS contre 400 % pour les honoraires des généralistes et spécialistes de DPTAM ou non DPTAM. Les prothèses dentaires sont prises en charge à hauteur de 550 % du BRSS avec un plafond de 2 000 euros par an contre un forfait de 600 euros pour les dépenses optiques (1 monture et 2 verres). Les intéressés peuvent réaliser une simulation gratuite sur le site de l’assureur.