Les mutuelles contribuent-elles a stabiliser les dépenses de soins ?

Les dépenses de santé des Français affichent une hausse due à l’augmentation du nombre de la population. Or, selon les études, presque le tiers des Français renoncent aux soins pour des raisons d’ordre financier. Les postes de dépenses qui dominent sont les soins hospitaliers, suivi des soins ambulatoires et la pharmacie. Selon les statistiques en 2010, la moyenne des dépenses des Français pour leurs frais de santé environne 2 700 euros par an. S’ils souscrivent à une mutuelle, après la prise en charge de la mutuelle et de la caisse de l’assurance-maladie, il leur reste 22 euros à charge.

D’abord, l’assurance maladie reste l’acteur majeur d’assurance de dépenses de santé. Son financement tourne autour de 75 % du total des dépenses santé en 2011. Outre la couverture des soins courants et des affections de longue durée, elle couvre aussi la couverture maladie universelle. Mais à partir de 2011, l’Etat adopte une politique de désengagement progressif de la prise en charge de certains postes de soins pour combler le déficit de cette structure. Ce qui fait qu’elle ne rembourse que 30 à 70 % des soins des assurés. En toute logique, la part prise par les assurances complémentaire santé augmente en passant à 13,7 % des dépenses santé. Cela entraîne la hausse de la mutuelle santé. L’augmentation de la taxe sur la convention sociale sur les contrats solidaires et responsables en 2011 impacte également sur le coût de l’assurance. Ainsi, si les mutuelles proposent une couverture plus performante, il ne faut pas occulter que certains assurés peuvent trouver leurs tarifs chers. Or, la souscription à une mutuelle permet de bénéficier d’une couverture santé optimale.

L’amélioration de l’espérance de vie et la hausse de l’âge moyen de la population française sont dus au progrès technique, et à l’accès aux bons soins. Le fait de souscrire à une mutuelle permet aussi de stabiliser les dépenses de soins tout en bénéficiant d’une prise en charge plus performante et prolongée.
Voici les avantages de l’adhésion à une assurance santé complémentaire :

  • elle permet de faire face à la hausse des dépenses de soins (hospitalisation, intervention chirurgicale, soins dentaires etc.) et elle permet aussi de compléter le remboursement peu satisfaisant de la sécurité sociale sur certains actes.
  • elle tient compte de la situation familiale, des besoins de l’adhérent et on peut souscrire aux offres des mutuelles en ligne sans se déplacer de chez soi. Ces assurances santé proposent souvent des offres et des promotions avantageuses afin d’augmenter le chiffre de leurs clients.
  • la mutuelle santé s’engage toujours à soigner les adhérents même si le coût du traitement est cher. Celui lui est possible grâce au principe de la mutualisation de risques.
  • les services complémentaires comme le tiers payant, l’espace client en ligne, les conseillers dédiés à l’écoute des assurés, l’accès à un réseau de professionnel santé, la rapidité et la simplification du remboursement, prestations d’assistance en cas d’accident … sont aussi des avantages à souscrire à une mutuelle santé. Dans certains contrats, il est également possible de reporter des avantages d’une année sur l’autre s’ils ne sont pas utilisés. On peut aussi bénéficier d’une réduction de primes en fonction du nombre des assurés,

Remarque : pour trouver le contrat mutuelle le plus adapté qui permet de stabiliser ses dépenses soins, il est recommandé de recourir à un comparateur de mutuelles. Cet outil gratuit que nous avons développé sur notre site aide à comparer en quelques clics les offres des assurances santés complémentaires qui répond à votre budget et à vos besoins.