Mutuelles santé pour seniors et retraités

Ouvrier, employé, cadre, ou cadre supérieur, toutes activités professionnelles doivent être stoppées au moment de la retraite. A la place du salaire, des pensions sont distribuées aux personnes retraitées pour le fruit de leurs efforts après des années de labeur. Être senior signifie également être sensible, car plus l’âge augmente, plus l’état de santé s’affaiblit. Ce qui implique des frais de soins assez conséquents.

Lors d’une consultation chez un spécialiste pour cause de maladie ou en raison d’un mauvais état de santé, des dépassements d’honoraires peuvent être pratiqués. Donc une charge de plus pour les seniors. Toutefois, ces derniers ne peuvent pas seulement se fier à la Sécurité sociale pour le remboursement des frais de soins parce que le taux proposé par ce régime ne suffit pas.

Pour combler les dépenses liées aux soins, les retraités ont besoin de souscrire à une mutuelle senior. Seule une telle assurance complémentaire sera apte à leur fournir une couverture sociale adéquate. Ainsi, pour tirer profit des aides financières, il est préférable de choisir une mutuelle juste avant la retraite.

Les personnes faisant appel à une assurance, au-delà des 65 ans, bénéficieront de moins d’avantages puisque les cotisations deviennent plus coûteuses et les conditions de souscription peuvent être compliquées, alors que ceux qui préparent leur retraite bien avant et souscrivent à un contrat, seront mieux pris en charge par leur complémentaire santé.

Il y a deux sortes de mutuelles : des mutuelles retraité et des mutuelles senior. C’est la seconde qui nous intéresse, elle est généralement destinée aux personnes âgées au-delà des 55 ans. Elle procure à ses adhérents seniors les meilleures protections sociales pour les restants de leur vie. En parallèle, il est possible de garder la mutuelle souscrite par votre entreprise pour continuer à profiter des couvertures. Pour cela, une demande comportant la mention « droit de suite » doit être établie par l’adhérent. En plus, il faut s’informer auprès de votre ancienne assurance sur les cotisations à payer et les taux d’indemnisation. En effet, des changements peuvent survenir, parce que les retraités ne sont plus à la charge des employeurs. Si les conditions sont avantageuses, prolongez votre contrat d’assurance. Dans le cas contraire, résiliez le contrat en cours et essayez de trouver une mutuelle destinée aux seniors et qui peut octroyer des conditions plus intéressantes.

Par ailleurs, quand on appartient à une certaine catégorie d’âge (55 et plus), les examens médicaux à faire peuvent être nombreux : contrôle régulier chez un ophtalmologue, vérification des anomalies chez l’orthodontiste, faire des radiographie et passer un diagnostic au scanner. En outre, les personnes âgées qui vivent seules ont besoin d’une aide à domicile pour s’occuper d’elles. Il en est de même lorsqu’elles viennent de sortir de l’hôpital, il leur faut des services supplémentaires. Elles font parfois appel aux infirmières ou soignants à domicile.

Avant de signer un contrat de mutuelle, il est nécessaire de connaître les besoins réels en matière de soins, tenir compte du budget, et vérifier si l’on est encore souscrit à d’autres compagnies d’assurance. Si l’affiliation à ces dernières n’est plus indispensable et ne vous apporte plus d’avantages, procédez rapidement à la résiliation du contrat.

La première phase consiste à établir un bilan médical entier. Cette check-list médicale vous guidera sur les types de soins dont vous avez encore besoin. Les faits antérieurs qui se rattachent à la santé de votre famille doivent être également pris en compte. Par exemple, vous / votre femme / vos enfants effectuent une visite périodique chez un spécialiste pour des soins optiques ou dentaires. Sur ce, ne vous précipitez pas mais prenez le temps de faire des comparaisons et de réfléchir sur les offres avantageuses et de choisir la complémentaire qui vous convient le plus.

Comme l’hospitalisation exige également d’importantes dépenses, il vous faut une mutuelle fournissant un remboursement élevé surtout si vous séjournez dans les cliniques privées. Le confort tel que la chambre privée a aussi un prix. Pour être indemnisé sur ces charges supplémentaires, pensez à une mutuelle avec un bon taux de remboursement.

Pour rester en bonne santé, les médecins conseillent les pensionnaires, souvent cela consiste simplement à faire des exercices physiques. Il est temps de profiter d’un moment de détente, loin du stress et des contraintes professionnelles et de développer les relations sociales. Pendant la pratique du sport (vélo, ski, football, etc.), vous pouvez être exposé à des accidents tels que des fractures suite à des chocs ou des chutes. C’est pour cela qu’il faut adhérer à une mutuelle capable de prendre en charge ces types de soins. Si vous vous trouvez sur un fauteuil roulant ou que vous êtes plâtré, il existe des assistances à domicile pour vous aider et s’occuper de vous. Les frais liés à ces prestations devront être également prises en charge par votre assurance.

Des mutuelles acquittent aussi les frais de transport et les séjours dans les résidences à l’étranger pour ceux qui aiment voyager et s’aventurer dans la nature. Elle supporte également les dépenses relatives aux traitements traditionnels comme l’acupuncture, l’ostéopathie, etc. Il suffit de trouver la bonne complémentaire pour jouir d’une couverture maximale.

Après l’établissement de la liste des besoins, commencez à faire des simulations sur le rapport qualité-prix des services proposés par les assurances pour senior. Faites le tri, gardez celles qui vous ont convaincu et éliminez les offres moins intéressantes. Lisez point par point les prestations de chaque compagnie et les coûts y afférents. Vérifiez si les mutuelles participent au frais de soins dentaires ou optiques parce que le taux de couverture de la Sécurité Sociale n’est pas très fiable. Tout cela est indispensable pour alléger vos charges financières, vous n’avez plus à supporter tout seul vos frais médicaux.

Une fois que les comparaisons sur la qualité et le coût sont terminées, il est temps d’opter pour la mutuelle senior qui a capté votre attention. Pour les individus ayant des petites pensions, l’Etat pourra leur accorder de l’aide financière. Pour la tranche d’âge de 50 à 59 ans, la somme s’élève à 350€. A partir de la soixantaine, la valeur additionnelle est de 500€.

Fini les courses contre la montre et les efforts intellectuels pour le bien de l’entreprise, il est temps de prendre soin de vous et de votre santé. Regardez à nouveau les prestations rendues par votre assureur durant ces longues dernières années et renouvelez votre contrat ou faites un engagement avec un nouveau prestataire. En cas d’hésitation, visitez les sites de comparateurs pour voir les autres propositions. La démarche est facile, il s’agit de remplir le formulaire et un devis vous sera envoyé après. Il ne reste plus qu’à décider ensuite.

La prévision d’une protection sociale est vitale quand on atteint un certain âge. Le retraité peut recueillir des informations auprès de sa mutuelle entreprise pour plus d’éclaircissement sur les modes de prise en charge. Si vous êtes dans la catégorie des personnes démunies, l’Etat peut vous venir en aide en vous procurant la somme de 630€ ou 760€. Cette aide financière est surtout attribuée aux retraités ayant plus de 60 ans.

Voici donc les démarches administratives à suivre : fournir un dossier vous concernant à la CPAM, il fera ensuite l’objet d’un examen, puis une commission prendra la décision finale (l’aide sera accordée ou non). Les fonds versés en guise d’aide seront calculés sur la base votre revenu. Ils couvriront partiellement ou intégralement vos cotisations chez l’assureur.

Faites-vous aider par les comparateurs en ligne ou par des conseillers pour trouver la mutuelle convenable. C’est pratique et non-payant.

Mettez votre avenir entre les mains d’une mutuelle senior adaptée et vous aurez une vie sans soucis du côté des dépenses de santé.