A propos de la migraine et les remboursements des soins

La migraine est un mal de tête un peu particulier qui peut vous prendre soudainement et dans certaines situations. Pour les scientifiques, contrairement à un mal de tête classique, elle se localise au niveau de la céphalée et peut être particulièrement inconfortable d’autant plus qu’elle peut durer des heures, voire des jours et êtres assez fréquents. En effet, c’est une maladie qui 7 millions de Français. Comme ce que montre les chiffres, 12,5% de la population sont constatées migraineuse. Et parmi eux, le quart ne se doute même pas qu’ils souffrent de cette maladie, alors qu’ils présentent tous les symptômes de la migraine.

La migraine peut être seulement le résultat du stress ou un signe d’une maladie bien plus grave. On peut rencontrer différents types de migraine. Dans la catégorie de migraine avec aura, il y a entre autres, la migraine ophtalmologique, la migraine sensitive, la migraine avec trouble du langage, etc.
Mais il y a également des cas de migraines assez rares comme c’est le cas de la migraine héréditaire, la migraine digestive, la migraine barotraumatique ou les maux de tête en avion, etc. Il y a les formes les plus fréquentes : les migraines des règles, les migraines de tension, les migraines dues à l’abus de médicament, et l’agie vasculaire qui est la forme la plus grave.

Bien souvent minimiser, la migraine nécessite une attention particulière et un traitement spécifique. Ce sera d’autant plus nécessaire pour les migraines chroniques. En plus d’être fortement inconfortable, la migraine peut être un facteur de stress supplémentaire et de tension. Elle optimise les risques d’accident cardio-vasculaires chez les personnes déjà à risque.

Faire attention à vos migraines est aussi une bonne chose dans la mesure où les traitements pour ce genre de maladie chronique ne coutent pas cher et peuvent être pris en charge par votre assurance maladie. Vous devez toutefois consulter un médecin pour être sûr d’avoir le bon diagnostic et d’utiliser le bon traitement en fonction du type de migraine dont vous souffrez.

Voici quelques symptômes de la migraine :

    Crises douloureuses durant 4 à 72 heures. Après cette période, les symptômes disparaissent entièrement

;

    La sensation de la douleur pulsatile, comme les battements du cœur, d’une partie du crâne.
    La lumière et le bruit favorisent la douleur, qui est suivie de nausées et de vomissement.

      Si ces symptômes se présentent, le mieux serait d’en parler au médecin, qui proposera le traitement qui convient.


    Pour la migraine, définir ses douleurs peut être bien compliqué. Mais ça ne veut pas pour autant dire qu’il ne faut pas en parler à son médecin.

    Le traitement n’est pas forcément pareil pour les sujet car les causes de cette maladie est diverses, ainsi que les cas. Cependant, il existe de nouveaux traitements à cet effet.

    Les triptans
    Le plus souvent, on utilisait les antalgiques, mais désormais, le traitement évolue, et on peut se recourir aux triptans et les nouvelles recommandations des médecins et neurologues concernant la prise en charge.

    Eviter l’automédication
    L’automédication est un cas très fréquent concernant la migraine. Mais il est à savoir que ça représente un grand danger quand ça devient une habitude. En effet, il est à savoir que les antalgiques peuvent entraîner une céphalée chronique quotidienne. Pour des cas répétitifs de migraines, il faut procéder à un traitement de longue durée. La migraine est toujours gênant, bien qu’elle soit moins fréquente, surtout quand les crises se présentent plus de deux fois par mois. Le traitement de fond a pour objectifs de :

      alléger la fréquence des crises
      alléger l’intensité des crises
      résistance aux facteurs déclenchant.


    Éviter l’abus de médicaments
    C’est à partie du journal des céphalées que le médecin établit la prescription adaptée. En cas d’abus médicamenteux, les médicaments sont immédiatement stoppés. Il faut aussi tenir au courant les patients des conséquences de l’abus de médicaments.

    Prise en charge aiguë (non médicamenteuse) de la migraine
    Selon les recommandations, il convient de trouver des mesures convenant (repos, applications de glace..) et d’inciter une prise en charge autonome du patient.
    Prise en charge aiguë (médicamenteuse) de la migraine

      Favoriser un traitement d’analgésique simple (AINS).
      En cas de douleur persistante, opter pour les triptans oraux.
      Au maximum, dix jours par mois, pour la prise des triptans.
      Dresser un journal pour éviter l’abus médicamenteux.