Une assurance dépendance pour les seniors

Comparer assurance dépendance

On peut compter 1,2 millions de personnes dépendantes en 2040. A ce moment, les recouvrements financiers seront effectués par les familles. Le montant de la prise en charge peut s’élever à 1 500 euros par mois. Pour faire face à cette dépendance, chaque personne doit se préparer. Ainsi, chacun doit négocier avec leur banque et essayer de trouver la meilleure solution afin de couvrir convenablement leurs charges.

Les personnes âgées prévoyantes souscrivent à cette protection facultative pour se protéger contre une éventuelle survenue d’un état de perte d’autonomie. En effet, avec le progrès de la médecine, l’espérance de vie fait un bond jusqu’à 78 ans environ pour les hommes et 84 ans pour les femmes. Or, cette augmentation de la durée de vie entraîne le risque croissant d’un état de dépendance. Pour protéger les seniors souffrant de cette déficience associée au vieillissement, les compagnies d’assurances ont mis en place une assurance dépendance pour les seniors.

La couverture dépendance propose un complément de revenus sous forme de rente mensuelle ou de capital dont l’assuré peut encaisser s’il atteint le seuil d’invalidité fixé dans le contrat. Cette rente l’aide à financer les dépenses liées à sa perte d’autonomie à titre d’exemple, le placement dans l’ehpad, l’aménagement de son habitat, l’aide d’une tiers qui effectue le maintien à domicile etc.
Les sociétés d’assurances, les mutuelles et les institutions de prévoyance commercialisent ce type de contrat. Celui-ci doit être souscrit avant la dépendance de l’assuré et il existe aussi des critères d’adhésion. Par exemple, la souscription s’adresse généralement aux personnes âgées entre 45 à 75 ans. Seuls certains contrats acceptent les souscripteurs plus âgés. De plus, lors de la souscription, les compagnies d’assurances obligent souvent le remplissage d’un questionnaire de santé, voire un examen médical. Ce qui n’est pas le cas pour les mutuelles santé. A noter aussi que ce contrat peut être souscrit à titre individuel ou collectif dans le cadre d’une entreprise.

  • Si l’assuré devient dépendant, il perçoit la rente mensuelle dont il a fixé le montant lors de son adhésion en fonction du contenu de son contrat. Certains contrats prévoient également l’octroi d’un capital équipement pour l’aménagement de son domicile.
  • Mais s’il ne devient jamais dépendant ou si son cas de dépendance ne fait pas partie des risques couverts par la garantie (par exemple perte d’autonomie suite à une grève, une émeute ou suite à un taux d’alcoolémie dépassant la norme indiquée par la loi), la garantie ne se déclenchera pas. Il ne perçoit rien. Ainsi, pour éviter aux cotisants de cotiser à fonds perdus, certains assureurs commercialisent des contrats alliant des garanties épargne et dépendance.

Les couvertures diffèrent d’un assureur à l’autre. La vigilance et la lecture des conditions générales de vente sont indispensables lors de la souscription. Les CGV contiennent les cas d’exclusions et les situations prises en charge par la compagnie d’assurance.
Il faut souligner aussi que certains assureurs ne prennent pas en charge certains cas de dépendance partielle. Ils ne versent la rente souscrite que lorsque la perte d’autonomie est totale, d’autres paient une rente en proportion de la perte d’autonomie de l’adhérent.
En général, les institutions de prévoyance et assureurs proposant cette couverture complémentaire utilisent la grille AGGIR ou AVQ + test de Folstein ou leurs propres outils pour évaluer l’état de dépendance. Ils appliquent également un délai de franchise de 90 jours pour ce type de contrat.
La perte d’autonomie partielle est définie dans les CGV. Elle indique généralement un état où l’assuré a besoin d’un tiers pour se déplacer ou se lever tandis que la perte d’autonomie totale se réfère à un état où il ne parvient plus à se déplacer, faire ses courses, s’habiller, se laver et manger.
Par ailleurs, la plupart des garanties dépendance prévoient un service d’assistance comme l’aide à domicile en cas de survenance de l’autonomie, le conseil juridique et administratif, la téléassistance ou encore l’aide au déménagement, la recherche d’un ehpad… Enfin, l’étendue des prestations d’assistance et la cotisation varient d’un assureur à un autre. Il importe de faire la mise en concurrence avant l’adhésion.

Informations sur l’assurance vie ?

Au moment de la transmission du capital, la somme que vous avez épargnée continuera à présenter des avantages, et cela dans un cadre fiscal intéressant. Quand le contrat prend fin, on peut obtenir un capital ou une rente viagère. Il est également possible de percevoir les deux en même temps. Une épargne en euros est recommandée pour ce projet.

Pour votre crédit mutuel, on vous donne un plan assurance vie.

Économiser pour être indépendant

Le frais mensuel dans les maisons de retraite est un peu coûteux car les occupants sont facturés à 2000 euros par mois. Pour les placements en établissement, il faut payer 350 euros par mois en moyenne. Quant au maintien à domicile, le coût est d’environ 450 euros. Pour profiter d’une retraite tranquille, il faut prévoir un investissement assez important.

Plan épargne retraite : généralités

En ce qui concerne l’épargne retraite, le titulaire du compte peut verser la somme qu’il veut au moment voulu. Il est à noter que le versement ne doit pas être inférieur à 50 euros. A la date prévue, l’épargne se change en rente pour une durée à long terme.

La PERP procure de nombreux avantages: les cotisations peuvent être prélevées sur le revenu net imposable. En cas de décès, la somme économisée sera versée au bénéficiaire. Ce bénéficiaire peut être un membre de votre famille ou un tiers, ses informations personnelles sont inscrites dans le contrat d’assurance afin d’éviter toute sorte de fraude.

Faites des recherches en ligne si vous souhaitez en savoir plus sur les plans retraite revenus.

A propos de l’assurance dépendance senior

Pour vous protéger financièrement, il est important de souscrire une assurance dépendance. En effet, cette dernière offre des primes régulières pour que vous pourvoyiez à vos besoins et un capital pour que vous aménagiez votre logement. Ceux qui souscrivent tôt percevront des primes plus élevées. Grâce au capital placé, chaque individu peut faire face aux aléas de la vie. En fait, les versements ne seront pas remboursés si les risques couverts ne se produisent pas. En ce qui concerne la rente, le montant varie de 300 à 3000 euros. Il est possible d’économiser selon votre budget et vos besoins. Pour finir, il faut avoir aux environs de 75 ans au moment de l’affiliation.