Santé seniors après 50 ans problèmes tendineux et douleurs articulaires

Les défenses immunitaires, la masse osseuse baissent au fur et à mesure qu’une personne prenne de l’âge. Les conséquences sont l’usure des fibres tendineuses, les douleurs articulaires, l’ostéoporose, la fracture de col de fémur, la perte de masse musculaire etc. En ce qui concerne l’usure tendineuse et les douleurs des articulations, ces maladies apparaissent souvent après de cap de 50 ans, mais la bonne nouvelle c’est qu’il est possible de prévenir leur apparition et ou de réduire les effets en cas d’atteinte. Le point sur ces pathologies.

Les symptômes des problèmes tendineux chez les seniors de plus de 50 ans s’accompagnent des douleurs des articulations et d’une raideur de muscles. Si la maladie n’est pas traitée, elle pourrait évoluer vers la perte de la mobilité ou la perte de l’autonomie du sujet âgé. La tendinite ou l’altération des tendons touchent des zones corporelles bien définies comme le genou, l’épaule, la cheville, le coude, le pouce.
Avoir des problèmes aux genoux peut arriver aux sportifs comme aux seniors sédentaires même s’ils surviennent souvent aux personnes pratiquant des activités sportives. Les articulations du genou sont en effet très susceptibles à l’usure naturelle due à l’âge et aux infections. Et quand cette partie du corps est douloureuse, cela réduit les performances dans les tâches au quotidien ainsi que la mobilité. La tendinite pourrait arriver lors d’une chute du senior. Elle pourrait également survenir à la suite d’une forte sollicitation de l’articulation alors que celle-ci n’a pas été chauffée au préalable.
La tendinite qui touche les épaules, plus précisément la coiffe du rotateur peut arriver chez les sujets âgés qui font des activités physiques qui sollicitent fortement les épaules (coiffeuses pour les femmes, menuisiers, peintres de bâtiment pour les hommes etc.)
Dans le cas d’une douleur de la cheville, l’usure est localisée au niveau des tendons d’Achille. Elle pourrait être provoquée par une chute à la suite des talons inadaptés ou des mouvements contraignants de la cheville. Le senior sentira alors de douleurs intenses qui nécessitent l’intervention médicale.
Enfin, pour la douleur d’origine tendineuse du pouce et du coude, elle pourrait provenir d’une sollicitation répétitive du pouce comme dans le cas du métier de pianiste, tennisman, opérateur sur ordinateur etc. , du port d’un objet lourd ou de l’utilisation fréquente d’outils vibrants.
Outre les problèmes de tendons et d’articulations d’origine neurologique et tendineuse, il y a également les douleurs causées par les maladies comme la goutte, l’arthrose etc. La goutte est une pathologie qui engendre des crises de vives douleurs à une ou des articulations. Les crises peuvent durer pendant quelques jours et toucher toutes les articulations ou une en particulier : le gros orteil. Dans ce cas, cette partie du corps se gonfle et prend une couleur rouge violacée. Elle devient alors le siège d’une douleur intense, aigüe. Le patient ressent une sensation de froid et de fièvre dans de cas rare. On attribue à un taux élevé d’acide urique l’apparition de cette maladie qui touche généralement les femmes après la ménopause et les hommes dans les environs de 35 à 45 ans. Cela est dû à un excès de table, à la consommation excessive de boissons alcooliques, au stress mais quelquefois aussi des facteurs génétiques entrent en jeu.
Quant à l’arthrose, c’est également une pathologie chronique qui touche les personnes âgées et qui se traduit par des douleurs persistantes aux articulations. Cela est causé par l’atteinte du cartilage et de l’articulation du genou, de la hanche ou de la colonne vertébrale etc. L’épaule, les doigts, la cheville, le poignet peuvent être aussi touchés par l’arthrose. A noter que la prévalence de cette affection augmente au fur et à mesure qu’une personne avance en âge. Elle peut toucher alors plusieurs articulations. Les antécédents familiaux, le surpoids, le manque d’activités physiques, les mouvements répétitifs dans le travail sont susceptibles d’entraîner une usure anormale des articulations.

Les douleurs d’articulations apparaissent notamment chez les seniors âgés de plus de 70 ans. Mais lorsqu’une adulte plus jeune éprouve de douleur mécanique ou inflammatoire dans ses tendons ou articulations, il lui est conseillé d’aller se rendre chez son médecin traitant. En effet, des articulations douloureuses sont une source de handicap et d’insécurité peuvent avoir des conséquences plus fâcheuses. En règle générale, le médecin fait la radiographie de la partie enflée ou douloureuse. Il peut prescrire également une analyse sanguine. Le traitement dépend de l’infection ou de la maladie. Mais dans la plupart de cas, le médecin peut prescrire des médicaments antidouleurs ou anti-inflammatoires à appliquer localement sous forme de gel ou sous forme de comprimés à avaler. Le professionnel de santé pourrait éventuellement envisager l’injection si la douleur est très aigüe ou le traitement chirurgical dans le cas de l’arthrose à un stade avancé. Cette affection est grave lorsque les douleurs sont présentes pendant la nuit et même si le patient est en repos.
Par ailleurs, pour atténuer la douleur, il existe des traitements non médicamenteux. il est utile de mettre des mini sachets à glace sur la partie endolorie. D’ailleurs, le froid a une action antalgique et analgésique. La partie atteinte devra être aussi immobilisée. L’application de la chaleur locale est également recommandée dans la physiothérapie de traitement contre l’arthrose.
Bon à savoir : il existe également de traitement de médecine douce, de cures thermales ou de traitement homéopathique, aromathérapie, ostéopathique, acupuncture etc. qui aident à soulager les maux causés par les douleurs articulaires. Si ces traitements n’assurent pas une efficacité sur le long terme, ils permettent d’atténuer les inflammations pendant un certain temps. La souscription à une mutuelle santé senior est toujours à conseiller afin d’avoir une meilleure prise en charge des traitements des pathologies liées à l’âge. Certaines formules d’assurance santé seniors proposent un remboursement avantageux des médecines douces, d’intervention chirurgicale etc. La comparaison de rapport tarif-prestation est toujours utile avant la souscription à une mutuelle santé senior.

Pour prévenir ces pathologies, il importe de garder un poids proportionnel à sa taille et d’éviter la surcharge pondérale. Le surpoids est calculé par l’indice de masse corporelle divisé par la taille. Le senior qui a des affections à longues durées devrait également soigner ses maladies car elles vont impacter sur sa santé en général. Outre ces deux éléments importants, le suivi d’une alimentation saine et équilibrée, la pratique d’une activité physique contribuent également à lutter contre l’usure des articulations et des tendons. Un régime alimentaire riche en protéines est à préconiser. Il faut aussi faire des exercices sportifs modérés comme la marche, la natation etc et ne pas recourir à une sollicitation extrême des articulations. Ces exercices physiques permettent de réduire les douleurs si les articulations sont déjà atteintes.

Les problèmes de tendons et les douleurs articulaires peuvent survenir à tout âge. Mais ils sont plus fréquents chez les seniors de plus de 50 ans. Pour prévenir leur apparition, le respect d’une bonne hygiène de vie, le suivi d’une alimentation adaptée ainsi que la pratique régulière d’une activité physique sont à recommander.