Mutuelle senior de plus de 50 ans : la garantie des prothèses auditives

Le poste prothèses auditives n’est point mis en considération par les mutuelles seniors. Ce qui est vraiment dommage parce que même les meilleures des mutuelles garderaient cette tendance. Pourtant, le régime obligatoire n’intervient pas efficacement dans ce domaine. Sa contribution est très minime par rapport aux frais réellement engagés.

Dans le cas d’un déficit auditif, bénéficiez d’un remboursement auprès de votre caisse d’assurance maladie. La prescription d’un médecin est exigée afin de jouir d’un remboursement des matériels auditifs et des divers accessoires selon l’âge, les handicaps et du matériel choisi.

Deux points conditionnent la prise en charge d’un appareil auditif :

–           D’abord, une prescription du médecin approuvant le port d’une prothèse

–           Puis, l’appareil à entreprendre qui doit figurer dans la liste des produits et prestations remboursables (ou LPP) par l’assurance maladie.

La modalité de remboursement tient en compte l’âge, le type d’handicap et de l’appareillage choisi. Ainsi, le remboursement par l’assurance maladie par la mutuelle santé se base donc sur des tarifs de responsabilités.

Prestations selon l’âge et l’handicap

Dûment prescrite du médecin et figurant dans la LPP, l’acquisition de vos prothèses auditives vous sera remboursée à un tarif de base de 65%  et varie selon votre âge et votre handicap. Il existe deux catégories, en fonction de l’âge.

Catégorie des moins de 20 ans

Pour les prothèses auditives, l’assurance maladie prévoit une prise en charge de 65% sur la base d’un tarif figurant sur la LPP. Ce tarif varie de 900 à 1400 euros selon le matériel. Chaque produit figure dans un répertoire classé en quatre catégories : A, B, C, et D selon ses spécificités techniques et les accessoires appropriés. Le remboursement sera calculé au coefficient d’un barème établi.

Catégorie des plus de 20 ans

Pour tout assuré de plus de vingt ans, quel que soit l’appareil auditif ou le modèle choisi, le remboursement reste et plafonne à 65%, sur la base d’un tarif forfaitaire unique de 199€71, c’est-à-dire : un montant de 129€80.

Prise en charge des accessoires

Une prothèse auditive est toujours accompagnée de divers accessoires comme des piles ou des embouts auriculaires, des écouteurs et des microphones qu’il faut également acheter. Pour tout remboursement, munissez-vous de votre prescription médicale, de la feuille de soins et de vos factures pour justifier vos dépenses et contactez votre caisse d’assurance maladie.

Si vous associez des problèmes de vue et d’ouïe :

Si vous souffrez à la fois de cécité et de déficient auditif, sachez que l’assureur ne tiendrait pas en compte votre âge, vous allez bénéficiez des avantages alloués à la catégorie des moins de vingt ans, c’est-à-dire : un remboursement à 65% sur la base d’un tarif selon l’appareil choisi. La base de remboursement sera variable entre 900 euros pour les matériels de la classe A et 1400 euros pour ceux de la classe D.

L’audioprothésiste pourrait vous renseigner sur les tarifs des appareils disponibles. Il pourrait vous fournir des informations sur les différentes prothèses disponibles, sur leur prix de vente (ce prix de vente pourrait sûrement excéder les tarifs de responsabilité), et du montant remboursé par l’Assurance Maladie.

Votre caisse d’assurance maladie et votre mutuelle santé assureront le remboursement de ces frais, en fonction d’un barème défini. Toutefois, le remboursement prévu par la Sécurité Sociale est bien inférieur aux frais réels de l’acquisition d’un appareil auditif.

En plus, l’audioprothésiste et le fabricant sont libres d’appliquer les tarifs selon leur souhait. Pour cela, demandez des devis auprès de tous les prestataires pour avoir le meilleur prix. Pour résoudre ce problème sur le faible remboursement de la sécurité sociale chez les mutuelles, il existe des forfaits auditifs. Il y a également une possibilité de prise en charge des prothèses audio sous forme de pourcentage de remboursement.

En pratique

Vous avez plus de vingt ans, sans aucun signe de cécité. La prothèse que vous avez choisie est de 1000€. Pour un remboursement de 65% sur une base de 199€71, vous aurez droit seulement à 129€80 de remboursement.

Si votre complémentaire santé prévoit un remboursement à 300% du TC pour ce poste, y compris la part de l’assurance maladie : pour la base 199€71, 300% est équivaut à 599€13 (3×199.71), ce chiffre représente les parts de la mutuelle et de la sécurité sociale. En soustrayant la part de la sécurité sociale, 599€13-129€80, la part de la mutuelle serait de 469€33.