Mutuelle pour auto-entrepreneur : agent commercial

Les professionnels exerçant un travail sous ce régime dépendant du RSI ne bénéficient pas de l’avantage fiscal de la loi Madelin. Ce qui signifie que ces travailleurs ne perçoivent pas d’aide en cas de perte ou d’arrêt d’emploi. Cependant il peut bénéficier de certains avantages car il ne paie des impôts ou des charges sociales que sur son chiffre d’affaires réalisé. Il lui est possible aussi de régler son IRPP selon son chiffre d’affaires. L’agent commercial fait partie de ce régime de travailleurs indépendants. Zoom sur cette activité commerciale, ses risques professionnels et la mutuelle auto adaptée à ses besoins.

Ce prestataire de service indépendant conseille les clients et négocie les contrats de vente, de location ou d’achat de ses clients. C’est un travail permanent comparé à celui d’un salarié d’entreprise ou d’un intérimaire. Dans l’exercice de son métier, il doit se conformer aux exigences de son mandant, effectuer la prospection et les compte-rendus de sa gestion, verser le montant perçu pour le compte du fournisseur et réaliser la vente du début jusqu’à la fin. Il doit aussi considérer la position de l’entreprise pour laquelle il exerce son activité, par rapport à ses concurrents et chercher à augmenter les chiffres d’affaires avec les clients. S’il n’est pas avisé des risques de non-paiement des personnes avec lesquelles il contracte pour le compte de son mandant, sa responsabilité peut être engagée dans l’insolvabilité du mandant. Pour pouvoir bien exercer ce métier, il lui faut aussi connaître parfaitement le marché dans la zone où il exerce son activité, connaître les outils de bureautique et traitement de texte et maîtriser les techniques de marketing et de management. Les compétences en langues étrangères et une bonne organisation lui permettent aussi d’accroître ses clients.
Ce professionnel est par ailleurs libre de choisir son statut juridique, soit une entreprise individuelle soit une société individuelle. Il peut être aussi une personne morale ou une personne physique. S’il souhaite exercer son activité au titre d’entreprise individuelle, il aurait à s’inscrire auprès du Greffe du tribunal de commerce dans son lieu de domicile et sur le Registre spécial des agents commerciaux. Et s’il monte sa propre société, l’inscription au Registre du commerce et de société et l’inscription au greffe du tribunal de commerce sont requises.

Ce professionnel qui peut travailler dans le secteur de l’assurance, de l’immobilier, de banque, de tourisme, de mode etc. peut être soumis à des contraintes organisationnelles et relationnelles qui peuvent lui causer de stress. Les horaires excessifs et non réguliers, l’environnement bruyant, le travail permanent au téléphone peuvent avoir des effets négatifs aussi sur sa santé. Les agents commerciaux qui prennent la route peuvent également être sujets à des accidents de la circulation du fait qu’ils utilisent le téléphone au volant ou qu’ils doivent être ponctuels avec le rendez-vous avec les clients. S’ils exercent une profession sédentaire, ils peuvent aussi avoir des fatigues auditives, ou visuelles ainsi que des troubles musculo-squelettiques. Ces professionnels ont ainsi intérêt à souscrire à une complémentaire santé qui complète le remboursement du RSI sur les postes de soins optique, auditif, hospitalisation, médecine douce et de garanties prévoyance pour se prémunir contre le décès, l’incapacité invalidité etc.

Ce groupe de co-courtage propose aussi de complémentaire santé dédiée aux TNS et professions libérales mais ce contrat peut s’adapter aux besoins des auto-entrepreneurs. Il se décline en 5 niveaux de garantie allant du ticket modérateur à la couverture la plus performante. Ce groupe propose également des garanties prévoyance décès, incapacité invalidité, rente conjoint, rente éducation et garantie frais professionnels pour les TNS et auto-entrepreneurs.