Santé des personnes âgées : le jus de pamplemousse est-il dangereux ?

Les pamplemousses rouges ou roses sont reconnus pour leurs vertus anti oxydantes. Des études ont aussi révélé qu’un apport élevé en fruits et légumes réduit le risque de diverses maladies chroniques ainsi que les cancers. Les seniors étant souvent des personnes ayant une santé précaire. Il n’est pas rare qu’ils soient sous traitement médical. Une consommation de fruits booste leur défense immunitaire. Or, paradoxalement, il s’avère que la consommation de pamplemousse pourrait mal réagir avec le traitement médicamenteux. Explications.

Avant de décrypter les éventuels méfaits de jus de pamplemousses sur la santé des personnes âgées, parlons un peu de l’origine et de caractéristiques de ce fruit frais et acidulé. Le pamplemousse est le fruit d’une baie comestible qu’on trouve généralement dans les pays tropicaux comme la Thaïlande, l’Indonésie, le Vietnam etc. Son écorce verdâtre est peu épaisse. Il pourrait atteindre la taille d’une tête humaine. Le terme venant du néerlandais pompelmoes date du 17e siècle. Cette espèce botanique est reconnue pour son arôme puissant. Les gens en consomment le jus mais on peut aussi l’utiliser dans la préparation de vinaigre ou de vin. La substance amère dans ce fruit, appelée naringine sert aussi dans la fabrication de chocolat amer et de glaces. En enlevant le goût amer de cette substance, on obtient un édulcorant ultra sucré. Les pépins de ce fruit fournir également une huile comestible. Le jus de pamplemousse contient de vitamine C qui permet de lutter contre les radicaux libres. Ce fruit renferme également de vitamine A, de vitamine B5 et de cuivre. On peut le prendre au petit déjeuner ou à la fin du repas.

Des chercheurs ont démontré que ce fruit est une véritable allié dans la prévention de certains cancers comme le cancer de l’estomac, de l’œsophage, du poumon, du côlon ou encore le cancer de la bouche ou du pharynx. En consommant quatre portions de ce type d’agrume par semaine, le risque du développement d’une tumeur maligne au niveau du tube digestif est ainsi réduit. Cette propriété anticancer vient de sa teneur en antioxydants en l’occurrence les flavonoïdes. Ces composants neutralisent les radicaux libres du corps tout en luttant contre le développement ou l’apparition des maladies cardiovasculaires. L’ingestion d’une tasse de jus de pamplemousse permet d’augmenter le taux de flavonoïdes dans le sang. La consommation régulière de cette boisson pourrait avoir ainsi des effets favorables sur sa santé. Par ailleurs, cette boisson est également une excellente source de vitamine C (environ 70% du potentiel antioxydant de ce jus). La vitamine C est nécessaire à l’absorption du fer au niveau de la muqueuse gastrique. Elle participe aussi à la synthèse des anticorps et augmente la résistance aux maladies et aux infections. Elle protège ainsi les os, les dents et les gencives. Tout en améliorant les capacités de travail, un jus de pamplemousse apporte également une amélioration de l’acuité visuelle grâce à son teneur en vitamine A. Tandis que la vitamine B5 dans ce jus aide à l’assimilation d’énergie fournie par l’alimentation.
A noter que les fruits de couleur rouge renferment également une quantité importante de bêta-carotène. Pour l’info, les caroténoïdes possèdent également des vertus antioxydants. Les études laissent présager également que le pépin de ce fruit ainsi que son jus diminuent le cholestérol sanguin. Rappelons que les fibres de l’écorce et de la membrane blanche de la chair sont des fibres solubles. Ils ont la capacité non seulement de baisser le taux de cholestérol mais également de diminuer les risques des AVC. La consommation de ce jus avant chaque repas pendant 3 mois est également un régime minceur efficace pour les personnes souffrant d’obésité. Son rôle dans la perte de poids s’explique par sa pauvreté en calories et sa richesse en fibres (surtout si on le consomme en entier). Il contient environ 80 calories et 4,6 gr de fibres. Ce qui donne la sensation de satiété à la personne qui en mange. Cet excellent coupe-faim pourrait aussi avoir un effet positif sur l’excès de taux de glucose sanguin. Des études ont aussi révélé que les flavonoïdes des agrumes ont des vertus anti inflammatoires. Enfin, l’huile essentielle de pamplemousse est bénéfique pour la circulation sanguine et la lutte contre la cellulite.

Malgré ces nombreux bienfaits de ce fruit, il est à consommer avec modération surtout pour les personnes âgées qui sont sous médicaments. En effet, cet aliment précieux pour la santé pourrait troubler l’assimilation de médicaments dans l’intestin. A cause de la naringine, la bergamottine présents dans le jus, il modifierait la réaction de l’organisme contre les médicaments. Ce faisant, soit, il réduirait l’efficacité de certaines substances utilisées pour réguler la tension, le cholestérol etc. ou il augmenterait la dose absorbée par le corps humain. Cette augmentation d’action concerne les médicaments destinés au traitement de l’hypertension artérielle et ceux qui traitent les problèmes du rythme cardiaque. Les médicaments anti cholestérol, la simvstatine, la lovastatine ainsi que la ciclosporine et la cortisone voient également leur effet augmenté. Enfin, la toxicité de deux antiviraux contre le VIH, en l’occurrence l’indinavir et saquinavir est aussi démontrée si la personne sous traitement boit un jus de pamplemousse tout en prenant ces médicaments. Ces réactions toxiques sont causées par le blocage de certains enzymes dans le foie qui métabolisent les médicaments. Si ces derniers ne sont pas métabolisés rapidement, l’absorption de l’organisme augmente. D’où la multiplication des effets. A noter que l’effet de cette consommation sur l’organisme peut durer 3 jours. Des études ont aussi démontré que les personnes sous traitement de l’angine de poitrine qui boivent régulièrement de jus de pamplemousse deviennent sujettes à l’hyper tension, au trouble du rythme cardiaque etc.
Ainsi, les personnes âgées et toute personne qui aiment boire du jus de pamplemousse alors qu’ils sont sous médicaments doivent en parler avec son médecin. Cela afin de savoir s’il n’y aurait pas de risque néfaste ou toxique pour sa santé et si le jus est compatible avec la prise de médicaments. Mieux vaut ainsi consommer autre jus comme le jus d’orange, le jus de pomme ou le jus de papaye pour les seniors et les personnes sous traitement médical.

Outre l’hypertension artérielle, l’irrégularité de rythme cardiaque et le taux de cholestérol sanguin élevé, les personnes souffrant de problèmes psychotiques, de dysfonctionnement de l’érection et de rejet de greffon ne doivent pas aussi boire de jus de pamplemousse s’ils sont sous traitement médical. Il en est de même pour les patients anxieux, les dépressifs, les sujets à des reflux gastrique, les cancéreux, les séropositifs, ceux souffrant d’angine de la poitrine et de convulsions. Si ces malades prennent des médicaments, il leur est conseillé de ne pas boire de jus de pamplemousse afin d’éviter les risques secondaires. Sinon, il est également nécessaire de bien lire la notice des médicaments afin de savoir les effets néfastes avec la consommation d’autres aliments ou la prise d’autres médicaments.

Le pamplemousse est un concentré d’antioxydants, bénéfique pour la santé du cœur et pour la perte du poids. Cependant, il est déconseillé aux personnes âgées d’en boire s’ils suivent un traitement médical. Surtout si ses pathologies entrent dans les catégories de maladies citées ci-haut. Mais pour les seniors qui ne prennent pas de médicaments, cette boisson est désaltérante et ses effets sont bénéfiques au corps.