Mutuelle santé senior : les problèmes intestinaux

Les troubles digestifs sont des maladies fréquentes qui peuvent toucher toutes les tranches d’âge. Ces maux peuvent être dus à la présence d’autres maladies ou à un mode de vie inapproprié ou un régime alimentaire inadapté. Ces problèmes sont susceptibles de nuire à la qualité de vie des patients, surtout les seniors à cause de leur manque d’activité physique. La Sécurité sociale rembourse le traitement médicamenteux des pathologies comme le syndrome de l’intestin irritable, mais une prise en charge d’une mutuelle santé senior permet de bénéficier d’un meilleur remboursement du traitement homéopathique. Tour d’horizon sur les symptômes, les causes et le traitement des problèmes intestinaux.

Les troubles de l’intestin sont nombreux et peuvent prendre plusieurs formes :

  • le patient peut avoir un intestin irritable qui provoque de douleurs, des ballonnements, une envie fréquente d’aller à la selle ou une émission fréquente de gaz. Les douleurs spasmodiques apparaissent au niveau de l’abdomen généralement après la prise de repas ou au réveil ou lorsque la personne est stressée. Les douleurs peuvent disparaître après l’émission de gaz ou le transit. Quant aux ballonnements, ils empêchent la personne de porter des habits serrés. Ces symptômes causent de douleurs durables. Les douleurs peuvent se présenter sous forme de spasmes, de brûlures et elles peuvent apparaître d’une façon intermittente ou permanente.
  • le patient souffrant des problèmes intestinaux peut aussi avoir des problèmes de constipation ou de diarrhée ou une alternance de ces deux phases. Dans le cas d’une occlusion intestinale, le patient ressent des douleurs abdominales accompagnées de nausées ou de vomissements. S’il s’agit d’une occlusion distale, les nausées peuvent ressembler aux matières fécales. S’il souffre de diarrhée, les excréments peuvent s’accompagner de sécrétions visqueuses.
  • la sensation d’une mauvaise digestion fait également partie des symptômes courants d’un problème intestinal. Le patient a un ventre gonflé, des éructations et perd l’appétit. Dans le cas d’une gastro-entérite, il peut également avoir de la fièvre en plus des crises de nausées.

A noter que la plupart de ces symptômes sont bénins s’ils ne sont pas causés par la présence d’une autre pathologie plus grave comme le polype, une endométriose, une tumeur cancéreuse etc.

Plusieurs facteurs sont en cause dans l’apparition de ces symptômes :

  • la personne peut avoir consommé des aliments fermentés, une trop grande quantité de fruits crus ou de laitages. Elle peut aussi avoir bu de tisanes laxatives ou des boissons gazeuses qui déclenchent la diarrhée. En revanche, si elle est constipée, la cause en est l’insuffisance des aliments contenant de fibres.
  • une infection bactérienne du tube digestif peut causer les ballonnements ainsi que le fait de porter une jupe ou un pantalon trop serré.
  • la prise du poids à la grossesse peut favoriser aussi le problème du transit.
  • le stress constitue également un facteur aggravant l’apparition des troubles intestinaux. Les angoisses perturbent le bon fonctionnement des intestins et modifie les habitudes de cet organe.

Le médecin traitant ausculte le patient pour identifier s’il ne s’agit pas d’un problème gynécologique dû à un syndrome prémenstruel, une grossesse, une mauvaise habitude alimentaire ou la présence d’une infection virale ou une pathologie digestive. Dans le cas des crises survenant après 50 ans, il peut prescrire une coloscopie pour s’assurer si les symptômes ne sont pas dus à une pathologie digestive. Concernant le traitement, tout dépend du symptôme. La prise du charbon actif est indiquée dans le cas de diarrhée, de ballonnements et de gaz intestinaux. Les laxatifs sont prescrits aux personnes constipées et les antispasmodiques pour les personnes souffrant de spasmes douloureuses. Mais il est aussi nécessaire de revoir son alimentation et de faire une pratique sportive. Dans tous les cas, seul le médecin peut orienter le patient vers le traitement adéquat.