Mutuelle senior : quels sont les critères pour faire son choix ?

Actuellement, plus de 22 millions de personnes ont de plus de 50 ans en France et avant 2030, ils seront plus 50% de la population. Les seniors sont classés en “senior actif” de 50 à 60 ans, en “senior retraité”, de 65 à 75 ans et encore valide, et en “senior de plus de 75 ans” ou personnes de 4ème âge qui sont parfois dépendants.
Dans la plupart des cas, les seniors ont généralement une bonne santé mais avec l’âge, leurs besoins deviennent plus spécifiques. Il leur faut des garanties mutuelle qui correspondent à leur profil senior. Les postes médicaux les plus courants pour les seniors sont l’hospitalisation, l’optique, le dentaire, les appareils auditifs, et les consultations de spécialiste. Quelquefois, les personnes du troisième âge deviennent dépendantes à cause des différents handicaps liés à leur âge avancé.

Malgré un niveau de vie plus élevé, les seniors ne peuvent pas accéder à des soins de qualité à cause de leur faible budget. Ils choisissent de ne pas souscrire à une mutuelle, ou bien ils laissent tomber les garanties qui leur sont pourtant essentielles comme l’audition et l’optique. Ils deviennent alors dépendants, à la charge de leurs proches, pour plusieurs aspects de leur vie.

Les garanties des sites de mutuelles se sont adaptées aux besoins des seniors, en ne tenant pas compte de l’âge pour les postes médicaux spécifiques aux seniors. Dans les établissements conventionnés, les frais de séjour sont exprimés en frais réels et le taux de remboursement est de 200% du tarif conventionné de la sécurité sociale, pour les dépassements d’honoraires chirurgicaux et d’actes spécialisés. Avec des bonus de fidélité, les seniors peuvent bénéficier d’un forfait optique jusqu’à 250€ et des remboursements des frais dentaires de 275% du tarif de convention.
Une assistance aux personnes du troisième âge est proposée par les formules senior. Pour les plus de 75 ans, convalescents après une hospitalisation de plus de 48 heures, une téléassistance médicalisée est fournie par la mutuelle senior pendant 3 mois. Cette période peut être prolongée par la mutuelle senior, à des prix préférentiels négociés pour tous les adhérents.
Dans le cas où le senior n’a personne pour l’assister, la plupart des mutuelles senior assurent:

  • Soit le transfert aller-retour au domicile du senior à un de ses proches résidant en France métropolitaine
  • Soit le transfert aller-retour accompagné chez un des proches résidant en France métropolitaine
  • Soit la prise en charge par une personne qualifiée, pendant un maximum de 30 heures par rapport à la durée de l’hospitalisation

Remarque : en cas d’accident ou de maladie soudaine, cette garantie s’applique dans les mêmes conditions en cas d’immobilisation au domicile d’une durée de plus de 5 jours. En principe, une équipe médicale est disponible en permanence, et en cas d’absence du médecin traitant et elle peut traiter toutes les questions relatives aux préparatifs des voyages, aux réactions aux médicaments, à l’hygiène de vie et à l’alimentation

Cette mutuelle française créée en 1950 figure aussi parmi les mutuelles proposant une complémentaire santé pour les seniors. Le contrat prévoit 5 niveaux de remboursement.
Voici quelques extraits de cette mutuelle santé senior :

  • les consultations généralistes, spécialistes, visites, actes médicaux et analyses médicales sont remboursées à hauteur de 250 % de la BRSS. Il en est de même pour les auxiliaires médicaux et la radiologie. La chambre particulière est couverte à hauteur de 75 euros par nuit.
  • le forfait des médecines douces non remboursées par la Sécurité sociale comme l’ostéopathie, la chiropractie, la pédicure atteint 50 euros par séance dans la limite de 3 fois par an.
  • le contrat propose aussi un forfait de 60 euros pour l’ostéodensitométrie non prise en charge par la Sécurité sociale.
  • pour les soins et honoraires hospitaliers, le contrat prévoit une prise en charge de 300 % de la BRSS + un bonus fidélité de 100 euros par an chez l’assureur.
  • les cures thermales sont aussi remboursées à hauteur de 100 % de la BRSS avec un forfait de 250 euros par an.
  • concernant le remboursement de l’optique, le contrat propose un remboursement de 200 euros par an pour la monture adultes et une prise en charge des lentilles à hauteur de 180 euros par an et de l’implant oculaire à hauteur de 450 euros par œil.
  • enfin, en ce qui concerne l’orthodontie non prise en charge par l’assurance-maladie, l’assureur propose un remboursement de 500 euros par an contre 150 euros par an pour la parodontie non remboursée par l’assurance-maladie.
  • les intéressés peuvent réaliser une demande de devis gratuit sur le site de l’assureur. S’ils souhaitent aussi accéder à une mutuelle santé pas chère, ils peuvent recourir à l’outil de comparateur de mutuelles en bas de ce site.