Mutuelle des Travailleurs non salariés : la prise en charge des frais dentaires pour les libéraux ?

À l’opposé des consultations et des soins dentaires remboursés à 100%, les tarifs des prothèses dentaires sont flexibles. L’Assurance Maladie prend en charge généralement 70% sur la base de tarifs fixes, si elles sont parmi les prestations remboursables. Le domaine dentaire est peu considéré par le régime des indépendants.
Les chirurgiens, dentistes soumettent les prix à leur choix et les tarifs peuvent changer d’un cabinet à un autre. Il est préférable d’établir des devis avant de s’y lancer. Ces consultations sont onéreuses aux ménages et les compagnies d’assurance essaient tant bien que mal d’y remédier. Pour se sentir bien assuré, il faut espérer un niveau de 600% du TC illimité en quantité ou en plafond tarifaire. Mais il se trouve que les cotisations sont chères, ce qui amène les mutuelles à mettre sur marché des produits moins bons variant de 100% à 300% du BR.
Beaucoup de contrats restreignent le nombre de soins dentaires par année ou délimitent la somme remboursée annuellement. Le niveau de remboursement dentaire d’une garantie mutuelle santé évalue en majeure partie le niveau intégral de la cotisation de votre contrat. C’est pour cela qu’il n’y a pas de mutuelle à moindre coût remboursant vraiment les soins dentaires.
Il vous appartient de choisir quel niveau de remboursement vous ira le mieux.
En revanche, si vous présentez normalement une bonne santé au niveau dentaire, il serait préférable pour vous d’opter pour une mutuelle offrant des améliorations ascendantes en termes de couverture et de bonus. Vous auriez de ce fait échappé ceux qui abusent du système et vous serez convenablement remboursé.
Le remboursement des prothèses dentaires est habituellement affiché en pourcentage du tarif de convention ou de la base de remboursement de l’assurance maladie.

Planter une tige dans l’os, telle est ce qu’on appelle implant. Cet os maintiendra la prothèse dentaire. Ce procédé médical est d’usage car il permet à la dent nouvellement implantée de s’appuyer sur les dents voisines pour se stabiliser.
La prothèse dentaire ne bénéficie pas de remboursement que ce soit de la Sécurité Sociale ou de la majeure partie des mutuelles santé.
Le remboursement de la mutuelle pour les implants dentaires ne consiste qu’en une infime partie, c’est ce qui est clairement cité avec un forfait annuel consacré à ce procédé médical. Il est impossible de trouver sur le marché une offre permettant de rembourser entièrement les implants dentaires.

Ils sont remboursables à 100% sur la base du tarif de convention si entamés avant votre 16è année. Ils sont d’habitude remboursés à moindre coût.
Prenez en considération le plafond de ce poste présenté sur votre devis mutuelle santé dans le but de vous garantir un meilleur remboursement.

Les prothèses dentaires et les lunettes de vue et sont les dépenses dentaires les plus fréquentes pour les assurés. Ces dispositifs médicaux ont souvent un coût élevé et si les assurés ne souscrivent pas à une complémentaire santé adéquate, leur reste à charge pour les actes prothétiques et l’optique est encore important. Afin d’aider les TNS et tous les travailleurs Français à ne plus renoncer aux soins pour des raisons financières, l’Etat a lancé le plan 100 % Santé applicable depuis le 1er janvier 2020 . Cette mesure permet d’accéder à des paniers de soins dentaires, optiques et auditifs de qualité qui seront entièrement prises en charge par le régime obligatoire et les mutuelles ou les complémentaires santés.
Pour ce, les bases de remboursement de la Sécurité sociale ont progressé. Le plafond maximal pour une couronne métallique devient ainsi 290 euros à partir du début de l’année 2020. Pour une couronne céramique sur canine, incisive ou première prémolaire, il est fixé à 500 euros. Pour un bridge céramique, le tarif maximal est de 1 465 euros. Ainsi, l’assurance-maladie ou la Sécurité sociale des indépendants et la mutuelle prennent en charge 100 % ces soins prothétiques. Les dentiers verront aussi leur prix plafonné à partir du 01 er janvier 2021.
Pour mettre en œuvre cette réforme 100 % santé, l’assurance maladie a revu son taux de remboursement sur ces équipements et surtout sur les couronnes dentaires et les appareils auditifs. Les complémentaires santés auront aussi à rembourser la totalité du reste à charge après le régime obligatoire sans pour autant augmenter leurs cotisations. Elles supportent ainsi 25 % du coût de la réforme contre 75 % pour la Sécurité sociale.
Ansi, si votre mutuelle TNS applique une hausse de tarifs, il est peut-être temps de souscrire à une autre complémentaire santé. L’outil gratuit de comparateur de mutuelles en bas de ce site permet de trouver en quelques clics la mutuelle répondant à son budget et à ses besoins de remboursement.