Souscrire une complémentaire santé pour les frais des semelles orthopédiques

Quand le podologue pense que le mieux pour un patient est d’utiliser des semelles orthopédiques, il sera alors tenu d’envoyer une lettre au médecin du patient pour qu’il puisse donner prescription médicale concernant le port des semelles orthopédiques. Une fois que la prescription est faite, la Sécurité sociale est apte d’effectuer une prise en charge, ainsi qu’un complément de remboursement par une mutuelle santé.

Une démarche confort pour certains, véritables dispositifs médicaux pour d’autres : les semelles orthopédiques se sont largement démocratisées au fil des années. D’ailleurs, plusieurs marques et modèles sont disponibles sur le marché actuellement.

Le choix de vos semelles orthopédiques n’est pas uniquement une question de confort. Outre la taille qui doit notamment correspondre avec celle de vos chaussures et de vos pieds, vous devez tenir compte de quelques détails. Tel est le cas par exemple de l’utilité des accessoires. Si vous êtes atteints par exemple de verrues plantaires, il faudra créer un trou dans la semelle afin de protéger la plante des pieds quand vous marchez. D’autres semelles orthopédiques sont faites spécifiquement pour ceux qui ont les pieds creux, les jambes lourdes, etc. En outre, de nos jours, les grandes marques peuvent vous proposer différents matériaux pour la création sur mesure de votre prothèse.

Adopter les semelles orthopédiques est avant tout une question de confort. Plus agréables que les semelles classiques, ce genre d’accessoire permet de se sentir bien dans ses baskets, et ce, même si vous les portez pendant plusieurs heures et que vous marchez. Mais pour les dispositifs médicaux, les semelles orthopédiques servent surtout à résoudre un problème de santé.

Effectivement, le port de la semelle orthopédique est nécessaire lorsqu’il y a une malformation ou un accident qui affecte le membre inférieur et qu’il faut compenser ou corriger. La semelle orthopédique est placée dans les chaussures. Le port de ces semelles permet aussi de détériorer ou de guérir les affections plantaires. Il se peut aussi qu’un patient porte des semelles orthopédiques pour plus de confort et de bien-être, et ainsi que des raisons relatives à des activités sportives.

De nos jours, les semelles orthopédiques peuvent couter entre 75 et 400 euros la paire. Tout dépend de la marque, de la prothèse et de différentes caractéristiques de ce genre d’accessoire. S’il s’agit notamment d’un dispositif médical, avec une prescription médicale comme c’est le cas pour les patients atteint de verrues plantaires, il est possible de demander un remboursement d’une partie de la somme débourser. Dans le cas contraire, vous allez devoir régler vos accessoires de votre poche.

Effectivement, les dépenses liées à l’achat des semelles orthopédiques sont pris en charge par la Sécurité sociale, tout en respectant les deux conditions ci-après : l’utilisation de ces semelles doit être appuyée par une prescription médicale, faite par un médecin. Et évidemment, que celles-ci doivent être affichées parmi les prestations et les produits remboursables par la Sécurité sociale.

En moyenne, le taux de remboursement des frais des semelles orthopédiques est de 65% du tarif conventionnel. Le tarif conventionné peut être différent d’une semelle à une autre et cette différence est basée sur les pointures. Pour les semelles orthopédiques en-dessous de la pointure 28, soit celles qui sont adaptées aux enfante de 14 et moins, elles sont visiblement moins élevées au niveau du tarif. Par contre, pour les semelles orthopédiques dont la pointure varie de 29 à 37, le tarif est un peu plus élevé, et ce tarif s’élève encore pour les pointures supérieures à 38. Donc systématiquement, plus la pointure monte, plus le tarif s’élève de plus en plus.

Vu que la prise en charge effectuée par la Sécurité sociale n’est que partielle, concernant les dépenses liés aux semelles orthopédiques, il est nettement mieux de souscrire une mutuelle santé afin d’acquérir une prise en charge totale des frais des semelles orthopédiques. Par conséquent, quelques mutuelles sont aptes à offrir une prise en charge intégrale concernant les appareils orthopédiques.

Pour la plupart des cas, la prise en charge des semelles orthopédiques effectuée par une mutuelle santé se réalise sous forme de forfait, de pourcentage ou les deux en même temps, ceci est déterminé par la formule adoptée par la complémentaire santé lors de la souscription. Il est aussi possible que certaines mutuelles offrent un remboursement total ou un remboursement partiel du ticket modérateur. Il est à savoir que les mutuelles coopèrent avec des cabinets d’orthopédie et quelques professionnels dans le cadre de l’exécution du tiers payant pour que le patient ne soit pas obligé d’avancer une partie du coût de l’appareil orthopédique.