Tout savoir sur l’assurance obsèques

Bon nombre de personnes contribuent à l’avance à leurs obsèques. Le but principal est de tranquilliser la famille en l’allégeant en matière de financement et d’organisation des obsèques. Si vous désirez aussi faire partie de ces personnes, pour mieux vous éclaircir, voici les questions qui méritent d’attirer l’attention de chacun.

Souscrire à l’assurance obsèques, dans quel but ?

Evidemment, le but de la souscription au contrat d’assurances obsèques est :

•          le soutien budgétaire de votre famille ;

•          le financement et l’organisation préalable de vos obsèques afin de libérer vos proches de toutes contraintes y afférentes ;

•          vous garantir le respect de vos dernières volontés.

Avant de souscrire au contrat, prenez le temps d’examiner divers détails qui pourront créer de mauvaises surprises à vos proches (surcoût, qualité des prestations), ainsi que vos droits dans le cadre du contrat d’assurances obsèques.

Quand y souscrire ?

En général, l’âge le plus raisonnable est de 50 à 60 ans. Mais pour que vous n’ayez pas à payer plus pour les cotisations, pensez à ne pas dépasser cette limite car au-delà de cet âge, les cotisations seront plus conséquentes.

Quels sont les modèles de contrat d’assurances obsèques ?

Deux modèles sont mis à disposition des clients, à savoir l’assurance obsèques en capital dont le capital obtenu servira à financer vos obsèques le moment venu. D’un côté, il y a le contrat d’assurance obsèques en prestations, dont vous prévoyez à l’avance dans votre contrat le prestataire funéraire bénéficiaire du capital qui se chargera d’organiser vos funérailles selon vos exigences.

Qu’en est-il du montant et des primes ?

En ce qui est du montant du capital, il doit en effet être en rapport à vos frais d’obsèques, soit aux alentours de 3 500 euros. Mais le choix vous appartient si cous souhaitez souscrire un montant plus bas. Les cotisations quant à elles dépendent entièrement du capital que vous désirez. Sachez tout de même que le prix des prestations subissent chaque année une hausse.

Qui est le bénéficiaire ?

Le bénéficiaire que vous devrez indiquer dans votre contrat peut être une personne physique (vos proches, votre conjoint ou un membre de la famille) ou morale (une société de prestations funéraire), à qui sera attribué le capital assuré lors de votre décès.

Est-ce profitable en matière de fiscalité ?

Ces contrats d’assurances obsèques entrent dans le cadre de la législation sur les contrats d’assurance vie. De ce fait, le capital est exempté des droits de succession.

Existe-t-il d’autres moyens de financement pour vos funérailles ?

Il n’y a pas que le contrat d’assurance obsèques, vous avez également la possibilité de faire une épargne sur votre compte personnelle pour l’attribuer à vos proches le moment venu afin de participer à la préparation de vos obsèques, mais la somme maximale est de 3 050 euros. Il se peut que d’autres organismes (sécurité sociale, mutuelles) versent à vos proches une prime pour les funérailles.

Vers qui se tourner pour y souscrire ?

Si vous désirez souscrire à un contrat d’assurance obsèques, vous pourriez vous tourner vers des organismes financiers tels que les banques par exemple. Egalement, les compagnies d’assurance ou autres mutuelles sont aussi compétentes. Au cas où vous optiez pour un contrat d’assurances obsèques en prestations, n’hésitez pas à prospecter les diverses organismes pour vous donner une idée plus claire sur la somme à prévoir.