Taxe Spéciale sur les Contrats d’Assurance ou TSCA : la LMDE

Un rejet gouvernemental de l’exonération des étudiants de la taxe spéciale sur les contrats d’assurance a été mis en place. À ce sujet, la Mutuelle des Étudiants (LMDE) déplore cette initiative au moyen d’un communiqué publié le 25 octobre. Pour la mutuelle, il est clair et net que cette mesure émet un signal négatif aux jeunes Français. Pourtant ces derniers étaient la principale préoccupation gouvernementale, comme il a été annoncé durant la campagne électorale.

La LMDE conteste la décision prise par le gouvernement

Récemment, le gouvernement a confirmé de rejeter la demande d’exonération de la TSCA sur les contrats complémentaires des étudiants. En réplique, la LMDE reproche le désengagement du gouvernement sur le fait que la jeunesse serait sa principale priorité.

La mutuelle profite à l’occasion pour ré-évoquer les chiffres troublants concernant l’accès aux soins que ce rejet ne serait pas en mesure de résoudre. Pour plus de précision, ces chiffres montrent que 34% des étudiants sont privés des soins dont ils ont besoin; 19% des étudiants ne peuvent pas accéder à une mutuelle santé, à défaut de moyen. Ainsi, d’après le constat de la mutuelle, cette initiative ne ferait que faire exploser ces chiffres et anéantir l’accès aux soins de ces derniers. Certes, ils sont ceux qui présentent moins de risque pour les maladies, mais ils ont quand même le droit de rester en bonne santé tout au long de l’année.

En outre, selon l’avis que donne l’organisme social étudiant, l’application de cette mesure aurait certainement facilité l’accès aux soins des étudiants car ces derniers auraient eu la possibilité d’adhérer facilement à une mutuelle.

Principal objectif de la LMDE : faire de la jeunesse une priorité gouvernementale

Même si l’exonération de la TSCA a été rejetée, la LMDE mentionne tout de même à travers son communiqué qu’il vaut mieux rester « attentive à ce que l’expérimentation du « Tiers Payant » pour les jeunes, promise par la Ministre Marisol Touraine en séance plénière à l’Assemblée Nationale, se concrétise », toujours dans le but d’optimiser l’accès des étudiants aux soins.

En effet, le tiers payant est un dispositif important pour ne pas avancer les frais de santé.

En outre, la mutuelle revendique la réévaluation du rejet de l’exonération des contrats étudiants de la TSCA.