SMAM assurance complémentaire santé entreprise

Cette mutuelle a vu le jour en 1834. Elle dispose actuellement de 280 000 adhérents sur le territoire Français et en outre-mer et un chiffre d’affaires de 130 millions d’euros. Ce membre de la mutualité française propose des contrats performance, seniors, exclusive et exclusive seniors. Les employeurs qui souhaitent souscrire auprès de la mutuelle SMAM mutuelles entreprises auront à réaliser un devis pour connaître les cotisations et les différents taux de remboursement et les postes de soins couverts. Cette procédure est gratuite et sans engagement. Les conseillers du site accompagnent ensuite le souscripteur dans l’établissement du contrat.
Parmi les atouts de cette mutuelle, il y a la carte « tiers payant » et les services de télétransmission. Dès la présentation de cette carte, les adhérents à la SMAM peuvent bénéficier d’une prise en charge rapide en cas d’achat de médicaments dans les pharmacies (sans tenir compte des couleurs de vignettes), frais hospitaliers et les cliniques conventionnés, les dépenses de labo en analyses et radiologies, les honoraires des praticiens (conventionnés ou non), l’achat des lentilles et des appareils optiques chez les magasins tels que Grand Optical, Optical center, Lynx, Optique et bien d’autres encore. Les assurés sont aussi en mesure de suivre le remboursement fait par la mutuelle en ligne, sur le site web de SMAM, ou par courrier. La notification à son adresse e-mail arrive après chaque remboursement. Grâce à son accord avec les autres caisses, la mutuelle peut faire le virement direct au compte de ses adhérents sans devoir envoyer de décompte.
Notons que l’obligation d’une mise en place d’un contrat de santé responsable et solidaire au sein d’une entreprise privée est régie par la loi ANI. Depuis le début de l’année 2016, tous les employeurs et salariés auront à se conformer à la législation. Les TNS, les fonctionnaires publics etc ne sont pas concernés par cette loi. La plupart des mutuelles disposent ainsi de niveaux couvertures allant généralement de 4 à 6, dont le taux de remboursement dépend de la cotisation payée par l’employé. Le niveau de base répond toujours au panier minimal exigé par la loi ANI. Tandis que pour les autres formules, les souscripteurs ont le choix de compléter les garanties de base s’ils le souhaitent. Le financement du dirigeant d’entreprise doit revenir au moins à 50% de cette cotisation. Les salariés n’ont pas le droit de refuser la souscription à une complémentaire santé collective, sauf en cas de dispense. En outre, une mutuelle du groupe est en fait moins coûteuse qu’une mutuelle individuelle, et elle peut être aussi plus couvrante. Il est aussi intéressant de faire une comparaison de rapport garanties prix, entre les différentes mutuelles ou sociétés d’assurances. Il est parfaitement possible de dénicher une offre qui présente un tarif abordable avec des garanties répondant aux besoins de la plupart des salariés. Et ce en faisant appel aux comparateurs de mutuelles en ligne. Pour ce, il suffit de taper le mot « comparateur mutuelle » sur la barre de navigation. Enfin, le dirigeant de l’entreprise aurait à tenir compte des détails comme les conditions de résiliations, la rapidité de remboursement, les cartes « tiers payant ».