Mutuelle senior : quels organismes proposent des complémentaires santé aux plus de 50 ans?

Le secteur de l’assurance santé des seniors présente de jour en jour un accroissement considérable faisant suite à la possible indifférence accentuée dont fait preuve la sécurité sociale (existence de forfait à 1 euro, achat de médicaments non remboursés, etc.). De nos jours, on peut constater la progression rapide de ce secteur en matière de prestations et sa propension en recrudescence se fait remarquer continuellement.

Il n’est pas non plus à nier que les organismes opérant dans ce domaine fleurissent de plus en plus, et qu’actuellement un nombre accru de compagnies jouent sur la concurrence et ne cessent d’innover les prestations qu’elles mettent à la disposition de leur clientèle. Entre cette rivalité des compagnies d’assurance résulte des contrats alléchants (remboursement de l’automédication ou contrat partiellement remboursable). Ce qui peut faire d’une compagnie, une bonne référence en matière de garanties et de prestations adaptées aux besoins de chacun.

Actuellement, trois types d’organismes assureurs se démarquent sur le marché à savoir les sociétés d’assurances, les mutuelles du code de la mutualité ainsi que les institutions de prévoyance. Tous ces organismes peuvent mettre à disposition des personnes de plus de cinquante ans et des prestations adaptées à leur nécessité. Chacune de ces entités se conforme à une législation bien distincte, malgré cela, la Loi n° 89-1009 du 31 décembre 1989 « renforçant les garanties offertes aux personnes assurées contre certains risques » est valable pour ces trois types d’organismes. Ce sont entre autres :

•          Les sociétés d’assurance qui sont des sociétés commerciales à but lucratif et relèvent du code des assurances, elles offrent des prestations d’assurance.

•          Les institutions de prévoyance sont des organismes fondés sur la base d’accords entre les partenaires sociaux et dirigés par des délégués des salariés ainsi que des représentants des employeurs. Elles sont notamment à but non lucratif et ont été créées pour privilégier les adhérents et les participants (salariés et employeurs). Elles sont soumises au code de la sécurité sociale. Ces organismes mettent à disposition des salariés les contrats collectifs ou contrats de groupe, comme elles peuvent aussi mettre à leur disposition des contrats individuels que ce soit pour les anciens employés ou salariés. Il faut cependant souligner qu’à travers ces institutions ont résulté des groupements d’institutions de prévoyance et une mutuelle du code de la mutualité. Ces groupements mettent à disposition des particuliers ne présentant aucun rapport à une entreprise, des contrats individuels.

•          Les mutuelles qui n’ont pas pour simples buts de tirer profit mais aussi d’atténuer les risques entre tous les souscripteurs. Elles sont régies par le code de la mutualité. Il est important de faire remarquer que bon nombre des ces mutuelles n’amènent à faire partie dans leur organisme que les adhérents au sein d’une ou de plusieurs entités ou emplois bien distincts qui sont les mutuelles de fonctionnaires ou les mutuelles d’entreprises.

Uniquement les mutuelles interprofessionnelles offrent des contrats auxquels tout le monde peut souscrire et ce, sans trop d’exigences.