Mutuelle retraite : comment trouver une bonne formule adéquate et faire d’importantes économies ?

L’importance d’une souscription à une mutuelle retraite

Les contrats avec les organismes de mutuelles et les compagnies d’assurances peuvent prendre diverses formes comme un contrat collectif ou individuel, obligatoire ou facultatif. Un travailleur ayant bénéficié des prestations d’une mutuelle collective quand il était encore en activité professionnelle peut continuer à jouir de ces avantages après sa mise à la retraite. Il faut pour cela qu’il passe un accord avec son ancienne entreprise dans laquelle il travaillait pour bénéficier de ces avantages. L’entreprise pourra en effet prolonger sa couverture santé à condition qu’il signe cet accord et qu’il ait cotisé pendant ses années de travail. Cependant, avec son nouveau statut de retraité, même avec la continuation de ce contrat mutuelle, il verra que certaines prestations de la mutuelle ne seront plus dispensées. En fait, sa couverture maladie devient moins performante en passant du statut de salarié au statut de retraité. Par ailleurs, il est à noter que certains postes de santé ne seront plus couverts par la mutuelle.

Il arrive que certaines entreprises proposent à leurs employés une mutuelle collective obligatoire et que pour d’autres entreprises, la mutuelle collective est facultative. Cela dépend de la politique de couverture sociale de l’entreprise. Dans le cas d’une mutuelle collective facultative, le travailleur perdra tous les avantages de la mutuelle collective au moment de partir à la retraite. Il pourra dans ce cas, souscrire à une mutuelle retraite pour continuer de jouir d’une bonne couverture santé et d’une prise en charge efficace adéquate à ses besoins de nouveau retraité.

Mutuelle retraite : prises en charge adaptées et diversifiées

Les besoins des retraités en termes de santé peuvent augmenter en fonction de leur âge. Les organismes de mutuelle et les compagnies d’assurance qui proposent des formules pour les personnes retraitées connaissent particulièrement leur cas. Ces mutuelles ont adapté leurs prestations avec des prises en charge plus spécifiques et des formules diversifiées comprenant plusieurs paliers de garantie. Ces formules prennent en charge les frais d’hospitalisation, les dépenses des postes de santé les plus courants chez les retraites tels que l’optique, l’audition, les systèmes d’appareillage et les cures thermales.

Avec son nouveau statut de retraité, un autre changement va s’opérer dans sa nouvelle vie avec le basculement d’une couverture santé collective vers une mutuelle individuelle. C’est un passage qui est assez délicat à passer car il faut que le nouveau retraité fasse attention à tous les détails des garanties proposées par les organismes de mutuelles avant de souscrire pour une formule ou pour une autre. Toutefois, il y a une option qu’il devra prioriser : la garantie viagère. Avec une telle garantie, il pourra faire face plus sereinement à toutes les éventuelles dépenses en santé. Toutefois, afin d’éviter les mauvaises surprises au moment du renouvellement du contrat, le retraité devra prêter une attention particulière sur les modalités d’évolution des mensualités. Ces modalités sont clairement décrites dans les termes du contrat qui va le lier à la mutuelle retraite.