Mutuelle pour auto entrepreneur décorateur d’intérieur

En tant que travailleur indépendant, les auto-entrepreneurs devront bénéficier d’une protection sociale efficace car ils ne reçoivent pas d’aide en cas de perte d’emploi et d’arrêt de travail. De plus, ils ne peuvent pas prétendre aux avantages de la loi Madelin car ils bénéficient d’une réduction forfaitaire liée à leurs activités. Ces professionnels ont donc intérêt à choisir une mutuelle adaptée à leurs activités. Le décorateur d’intérieur fait partie de cette catégorie de travailleurs. Le point sur ce métier et ses risques sur la santé ainsi que la mutuelle adéquate pour les besoins de cet auto-entrepreneur.

L’exercice de ce métier qui requiert le sens esthétique et la connaissance des tendances dans l’univers de décoration d’intérieur nécessite une formation. Ce professionnel se charge de l’agencement de l’intérieur d’une maison sans toucher à la structure et à la façade de la construction ou à l’organisation des pièces. Il apporte des conseils pour l’aménagement de l’intérieur de son client dans le respect des contraintes budgétaires et des besoins de son client. Le métier nécessite ainsi la connaissance de différents styles, de design et de l’art. On retrouve d’ailleurs plusieurs types de décorateurs comme le décorateur événementiel (lors d’un mariage ou d’un évènement d’entreprise), le coach décorateur, le home staging, le designer immobilier et accessoires et le décorateur marchandiser. Ce dernier optimise et valorise les locaux commerciaux. Afin de bien présenter son projet à son client, il devrait réaliser des simulations en 2D ou en 3D ses idées de décoration ou présenter son « book ». Certains décorateurs d’intérieur montent également un blog pour accroître leur visibilité sur le web. Comme tout travailleur indépendant, l’aptitude à vendre son expertise et son savoir-faire fait partie aussi de ses atouts. Ce métier est sans limite car le décorateur peut laisser libre cours à ses inspirations dans sa création.

Les chutes de plain-pied à cause des objets qui se trouvent dans les pièces ainsi que les troubles musculo-squelettiques à cause de postures de travail contraignantes (obligation de rester debout pour surveiller la réalisation de l’aménagement) font partie des risques de santé de ce métier. A la différence du métier du peintre-décorateur qui doit subir les effets néfastes des peintures et vernis, un décorateur d’intérieur n’est pas obligé d’utiliser des décapants pour peinture et dégraissants. Il peut intervenir uniquement sur les meubles et leur agencement sans toucher aux murs et à la peinture. Dans ce cas, il n’est pas lié aux risques respiratoires liés aux poussières lors de ponçage manuel ou mécanique de plâtre etc. S’il n’utilise pas aussi de peinture à l’eau ou de peinture à l’huile, il ne risque pas les problèmes cutanés ou l’irritation des organes respiratoires. Les risques professionnels de ce métier ne sont pas ainsi nombreux comparés à celui d’un peintre. Cependant, il peut contracter des pathologies qui n’ont rien à voir avec sa profession comme les troubles de métabolisme, les problèmes cardio-vasculaires etc. Dans ce cas, pour bénéficier d’un remboursement de ses dépenses santé, il a intérêt à souscrire à une mutuelle pour auto-entrepreneur.

L’assurance Amis qui compte plus de 30 millions d’adhérents est une filière du groupe AVIVA. La mutuelle propose une couverture santé pour les auto-entrepreneurs avec 7 niveaux de garanties. Le contrat propose une prise en charge des honoraires généralistes et spécialistes DPTAM de 500 % pour le niveau 6, contre 200 % pour les non DPTAM. La chambre particulière est couverte à hauteur de 130 euros par jour. Pour le poste optique, l’assureur propose un forfait de 650 euros pour un équipement avec une monture et un verre.
Les auto-entrepreneurs intéressés peuvent faire une demande de devis gratuit sur le site de l’assureur. S’ils souhaitent trouver une mutuelle au moindre coût, ils peuvent également recourir à l’outil de comparateur de mutuelles en bas de ce site.