Les objectifs de l’augmentation de 3% des tarifs des mutuelles santé

Une nouvelle hausse des tarifs des mutuelles entrera en vigueur en 2014. Cette nouvelle faisait la une des journaux. Pourtant, cette hausse des tarifs auprès des mutuelles santé se limite à 3%. Les adhérents de celles-ci se posent de nombreuses questions concernant les objectifs et les modalités de cette hausse. Quel serait le but que ces mutuelles poursuivent en l’adoptant ?

Concurrence entre les mutuelles présentes sur le marché ?

La principale question que les adhérents et les observateurs de l’évolution du marché des mutuelles se posent concerne la limitation de la hausse à 3%. En effet, par rapport aux augmentations dans le passé, cette hausse de 3% en 2014 est plus que modique car avec les augmentations qui ont eu lieu auparavant, ce sont les adhérents des mutuelles qui ont dû payer le prix fort pour pouvoir jouir des garanties acceptables. A défaut d’une explication claire et publique de la part des mutuelles santé ou d’un autre organisme, toutes les supputations sont permises. Selon certains observateurs avertis, cette limitation de la hausse à 3% serait la manifestation d’une rude concurrence entre les mutuelles santé et les Assurances Santé. Cette concurrence tourne principalement autour de la question clé de la généralisation du Tiers payant. Si auparavant, seules les assurances santé pouvaient prendre en charge les tiers-payant, actuellement les mutuelles peuvent également traiter les dossiers des tiers gagnants.

Le rôle majeur de la concurrence entre les mutuelles santé

L’augmentation du tarif des mutuelles semble être inéluctable pour l’année 2014 avec l’augmentation des charges financières que ces mutuelles auront à faire face. Une concurrence entre les mutuelles est née de la déclaration du Président de la Mutualité française qui disait que chaque mutuelle santé pourra adopter l’inflexion ou la modulation sur leurs propres prix. Il y aura sûrement des différences entre les majorations que ces mutuelles vont adopter, malgré le fait que la hausse est limitée à 3%. Les adhérents doivent opter pour les mutuelles qui offrent les meilleures garanties avec les moindres coûts. Ils auront à trouver les mutuelles pas chères sur le marché. Le seul problème que ça pourrait provoquer sera le niveau de couverture santé pour un budget limité. C’est la concurrence entre les mutuelles qui devrait déterminer les formules appropriées aux budgets et aux besoins spécifiques de chaque adhérent.

Face à cette concurrence ardue avec une profusion des offres, le choix des nouveaux adhérents semble un peu confus. Ils n’arrivent pas à bien faire la distinction parmi les garanties proposées. Des comparateurs de mutuelles santé sont à la disposition des adhérents sur Internet. Ces comparateurs de mutuelles simple à utiliser et ils permettent de dénicher assez rapidement les mutuelles qui s’adaptent mieux au profil de l’adhérent avec ses besoins en termes de santé ainsi que le budget prévisionnel du futur adhérent.