Les diverses prestations dans le contrat d’assurance obsèques

On peut distinguer deux sortes de contrats d’assurance obsèques. En premier lieu, on distingue le contrat de capital, ce genre d’assurance obsèques peut être souscrit dans les compagnies d’assurances, les mutuelles mais également les banques. Ces entités financières mettent à disposition des personnes qui s’y intéressent, la constitution d’une épargne ou d’un capital qui servira dans le financement des obsèques ainsi que des dépenses liées à son organisation. L’attribution des primes pour cette assurance obsèques peut se réaliser en plusieurs façons. Le souscripteur peut s’acquitter des primes en un seul versement. Dans ce cas, c’est une assurance obsèques à prime unique. Il est aussi possible de les verser pendant une durée déterminée qui est une assurance obsèques à primes temporaires. Enfin, il est aussi possible de les verser durant sa vie, c’est l’assurance obsèques à primes viagères. Peu importe le type de contrat auquel il a souscrit, la somme est déjà définie à l’avance. La somme indiquée dans le contrat sera octroyée au prestataire funéraire de l’assuré. Il faut souligner que l’entité qui  s’occupera des obsèques allouera des prestations en fonction de la somme capitalisée requise au moment du décès de l’assuré.

Ensuite, le second type de contrat d’assurances obsèques donne la possibilité à l’assuré de payer au préalable les dépenses liées à l’organisation de ses obsèques. Toujours en référence à ce contrat, l’organisme funéraire choisi se devra d’établir un devis en y incluant les détails des prestations ambitionnées par le souscripteur. Le devis réalisé sera référé comme le fondement pour ce qui est la raison d’être du contrat d’assurance obsèques. Les désirs de l’assuré y seront donc indiqués. Il s’avère aussi indispensable de relever que ce contrat d’assurances peut encore subir des changements. Selon les déclarations d’une loi de 2004, « l’assuré a la possibilité de modifier la nature des prestations qui seront fournies par l’entreprise funéraire et a même la possibilité de faire appel à une autre société de pompes funèbres pour l’organisation des funérailles ». C’est le même cas en ce qui concerne le contrat de capital, la somme de financement ou primes peut être acquitté en un versement unique ou en plusieurs au prestataire d’assurances obsèques.

Que doit-on prendre en compte ?

Avant de souscrire à un contrat d’assurance obsèques, il faut prendre connaissance des différentes données. D’abord, il faut savoir que les contrats d’assurance obsèques, quel qu’en soit le type, ne prennent pas en considération les éventuels changements des tarifs pratiqués par les entreprises de pompes funèbres. Dans certains cas, il est possible que le montant disponible au moment du décès ne soit pas suffisant pour couvrir le montant des obsèques. L’entreprise funéraire se trouve alors dans l’obligation d’apporter des modifications aux obsèques en tenant compte du capital disponible  il se peut que les souhaits du défunt ne puissent être comblés. Pour éviter ce genre de désagréments, certaines entreprises de pompes funèbres proposent aux assurés de verser un certain montant qui ne sera pas affecté. La famille du défunt pourra en disposer le moment venu et y faire appel en cas d’écart entre le capital et les tarifs en vigueur.

Avant de prendre la décision de signer un contrat d’assurances obsèques, il faudrait d’emblée étudier les données. Ce qu’il faut savoir également c’est que les contrats d’assurances obsèques n’évaluent pas les variations des tarifs imposés par les prestataires funéraires. De ce fait, pour combler tout manque, le prestataire funéraire tient compte du capital disponible et organise les funérailles en fonction de ce dernier. Il se pourrait alors que certains désirs du défunt ne soient pas satisfaits à cause des changements ayant eu lieu. Dans le but d’échapper à ces embarras, les prestataires funéraires demandent aux assurés de s’acquitter d’une somme indiquée, dont les proches pourront disposer le moment arrivé, ou qui servira à combler l’écart entre le capital et la tarification en vigueur du prestataire funéraire en cas de besoin.