Les cotisations d’une assurance obsèques

À l’instar des autres types de contrats d’assurances, la souscription à une assurance obsèques donne droit à l’assuré aux produits des services de la maison d’assurance contre le paiement de cotisations. Dans le cas d’une souscription à une assurance obsèques, l’assuré détermine lui-même le montant du capital qu’il veut investir dans son contrat d’assurance. Ce principe reste le même que ce soit une assurance obsèques en capital ou bien une assurance obsèques en prestations.

En payant ses cotisations régulièrement, le souscripteur va accumuler une certaine somme d’argent qui constitue son capital du contrat d’assurance.

Les trois modes de cotisations d’un contrat d’assurance obsèques

Le souscripteur peut contracter une assurance obsèques auprès d’une compagnie d’assurance, d’une banque et d’une mutuelle. Il existe habituellement trois modes de paiement des cotisations :

  • le versement d’une prime unique où le souscripteur paie en une seule fois le montant total de ses cotisations.
  • Le versement d’une prime temporaire tous les mois, ou tous les trois mois, ou tous les ans. Ces versements périodiques doivent se faire pendant une période de temps bien déterminée
  • Le versement d’une prime viagère où le souscripteur effectue ses versements jusqu’à son décès :

♦ La prime viagère convient aux personnes qui ont commencé à cotiser tardivement

♦ Elle est par contre trop risquée pour les personnes dont l’âge est compris entre 50 et 60 ans

♦ Pour ces personnes de 50 à 60 ans, la période de paiement des cotisations jusqu’à leur décès risque d’être trop longue. Ce qui fait que le montant total des cotisations dépassera le capital garanti

♦ Dans ce cas de dépassement, il doit être stipulé que le bénéficiaire ne touchera que le capital fixé dans le contrat d’assurance, même si le total des cotisations est plus important.

Le montant des cotisations en fonction du capital et de l’âge du souscripteur

Le calcul du montant des cotisations que le souscripteur devra payer pour son assurance obsèques, se fait sur la base de plusieurs paramètres, à savoir :

  • le montant du capital souscrit dans le contrat. Cette somme tourne le plus souvent autour de 3 000 à 4 000 €
  • l’âge du souscripteur lors de la signature du contrat. En général, la tranche d’âge des souscripteurs lors de la signature du contrat d’assurance obsèques est de 50 à 60 ans en moyenne

Le calcul du montant des cotisations que le souscripteur devra payer à son assurance peut s’avérer compliqué. Des spécialistes en la matière peuvent accompagner les futurs souscripteurs avec leurs conseils :

  • pour les personnes jugées encore jeune (50 à 60 ans), il est conseillé de payer leurs cotisations par la prime temporaire ou unique
  • pour les personnes plus âgées (plus de 70 ans), la prime viagère doit être favorisée aux dépens de deux autres modes de paiement. Toutefois, la prime viagère est rarement proposée par les assureurs.