La différence entre assurance obsèques et assurance décès

Les finalités d’une assurance obsèques et une assurance décès ne sont pas vraiment identiques. En effet, l’assurance décès assure la protection et l’avenir des proches du défunt, tandis que l’assurance obsèques prévoit le financement de ses funérailles. Plus de détails sur la différence de ces deux types d’assurance.

Le contrat assurance obsèques

Le contrat obsèques permet de régler à l’avance les frais générés par l’organisation des funérailles. Avec l’assurance obsèques, la famille du défunt n’a plus à supporter toutes les dépenses y afférentes, ainsi que pour l’organisation.

Il y a deux types de contrat obsèques:

•          un contrat préparant des prestations d’obsèques préalablement : c’est un contrat d’assurance vie et un contrat prestations funéraires. L’assuré bénéficie d’un volet financement, dans lequel, l’assureur assure le versement du fond destiné au bénéficiaire choisi à l’avance par le défunt, au moment de son décès.

•          un contrat d’épargne a pour utilité de financer à l’avance les obsèques: un fond sera récolté et versé, au moment du décès de l’assuré, au bénéficiaire désigné ou directement à une pompe funèbre.

Cependant, le contrat ne prévoit pas le suivi de ce capital, concernant son utilisation après le versement. Trois modes de paiement sont possibles pour le cas d’une assurance obsèques: versement d’une somme unique, lors de la signature du contrat, versement par mois ou par trimestre ou encore versement de cotisations jusqu’au décès.

Le moment venu, le capital sera versé à une compagnie d’assurance, puis le montant requis pour l’organisation sera remis à l’entreprise de pompes funèbres, comme le souhaite le défunt.

La garantie décès

Comme le montant du fond décès fourni par le régime général est minime, il vaut mieux envisager une prévoyance complémentaire pour bénéficier d’une assurance décès.

En effet, après la mort du défunt, l’assurance décès verse un fond de décès ou une rente aux bénéficiaires. Le capital peut se partager entre plusieurs personnes. Ce fond est pareil et en complément de ce qui est versé par le régime général de la Sécu.

Il se peut que quelques fois, la couverture du risque décès soit obligatoire, les concernés sont souvent les cadres et certains salariés dont l’employeur est soumis à une institution Agric.

Diverses garanties peuvent être générées avec une assurance décès:

•          le capital décès permettant de bénéficer un capital-décès aux bénéficiaires

•          la garantie double effet permettant d’étendre la protection du risque décès du conjoint, postérieurement ou simultanément à la mort du salarié

•          la rente de conjoint survivant: le conjoint du défunt jouira d’une rente valant la pension de réversion perçu par celui-ci où celle-ci à ses 55 ans.

•          la rente éducation assurant l’éducation des orphelins après le décès des parents

•          une invalidité absolue et définitive valant un cas de décès, le cas échéant un capital décès sera versé.

Il est à savoir qu’en souscrivant une assurance décès, les bénéficiaires choisis au préalable ont entièrement le droit d’utiliser le capital pour le financement des obsèques, mais aucune garantie n’est prévue au sujet du suivi des derniers souhaits du défunt pour les funérailles.