Hospitalisation : le remboursement des frais par les organismes d’assurance

Pour le séjour à l’hôpital, le taux de remboursement fourni par l’assurance maladie s’élève de 80 à 100% et ceci varie en fonction des soins. Comme pour tout autre cas, le reste est à la charge du patient. Cependant, cette somme peut être très conséquente surtout quand le séjour passé à l’hôpital est un peu long. De ce fait, le fait de bénéficier d’une bonne mutuelle santé est devenu très important, et plus particulièrement pour ceux qui ont des difficultés à prendre en charge soi-même le reste des frais non pris en charge par la sécu. De plus, la couverture proposée par cette assurance va bien au-delà du remboursement du reste des frais. En effet, l’assurance santé fournit non seulement une prise en charge pour l’hospitalisation mais aussi les séjours dans les établissements spécialisés. C’est souvent le cas, après le séjour dans l’hôpital.

Frais de location de la chambre, les consultations médicales, les médicaments et les opérations ainsi que les examens en tout genre : un séjour à l’hôpital peut facilement monter à plusieurs centaines d’euros. Pour minimiser vos charges dans ce genre de situation, il n’y a rien de tel que la participation des mutuelles santé. Comment se passent justement les remboursements ? Le point.

Se lancer dans des démarches administratives dès votre hospitalisation
Dès le jour de votre hospitalisation, vous allez devoir vous enregistrer et vous lancer dans quelques démarches administratives.  Au bureau des admissions, il y aura un formulaire à remplir, que vous devez notamment accompagner de votre Carte Vitale, Carte de mutuelle, et de la feuille de déclaration d’accidents de travail si tel est l’objet de votre hospitalisation. Il faudra également fournir un bulletin de salaire ou des attestations d’indemnité chômage ou de titre e retraite. Dans la mesure du possible, on vous conseille de choisir votre établissement en fonction de ceux pris en charge par votre assurance.

Faire une demande de remboursement
Après votre enregistrement, vous aurez une fiche d’admission que vous allez devoir envoyer à votre assurance maladie ou assurance complémentaire santé. Attention, les remboursements peuvent se faire en quelques heures ou sous plusieurs semaines en fonction de la qualité de prestation proposée par votre assureur. Les remboursements seront plafonnés, ils varient de 20 euros par jour à quelques centaines d’euros, sauf en cas d’hospitalisation de plusieurs mois.

Afin de dénicher les meilleures des offres concernant la complémentaire santé, il est nécessaire de faire un comparatif des offres sur le marché. En effet, les offres proposées sont pour la plupart des cas identiques. Le seul point qui les diffère, c’est le prix proposé. Effectivement, il se peut que des contrats contenant les mêmes prestations présentent des tarifs différents, à grand écart. Pour remédier à cela, il vaut mieux utiliser un comparateur de mutuelles afin de ne pas se perdre et de trouver le meilleur contrat adéquat.

Pour que l’utilisation de cet outil soit efficace, l’usager doit comparer seulement les offres qui sont comparables. Plus précisément, les personnes souhaitant souscrire à une mutuelle dentaire devront uniquement comparer les offres répondant aux attentes et aux besoins du souscripteur. Evidemment, il est inutile de se diriger vers des contrats axés sur les mutuelles optiques ou dentaires par exemple.

En général, les contrats étalés sur le marché sont très nombreux. Afin de ne pas se faire embrouiller lors du choix, il convient avant tout de définir ses besoins en matière de couverture santé. Il ne faut pas non plus oublier de prioriser les offres proposant une bonne couverture sur les postes santé générant plus de dépenses.

Au moyen de ce comparateur, l’usager peut facilement confronter les offres des mutuelles sur le marché. Après, celui-ci peut également demander rapidement un devis pour avoir un aperçu sur toutes les garanties proposées. Ainsi, ces devis sont importants pour la comparaison. Ceux-ci permet en outre de connaître si la mutuelle santé offre ou pas une meilleure couverture comparée au tarif.