Ce qu’il faut faire avant de conclure un contrat d’assurance obsèques

Que ce soit une assurance obsèques en capital ou une assurance obsèques en prestation, le but de la souscription est de décharger financièrement les proches de la réalisation vos futures funérailles.

Toutefois, il faut être vigilant avant de conclure la signature d’un contrat d’assurance obsèques auprès d’une compagnie.

A cet effet, il serait strictement important de vérifier les lignes suivantes :

  • le délai de carence et ses détails

• Certains contrats d’assurance disposent d’un délai de carence qui est prolongé jusqu’à 2 ans, ce qui pourrait retarder extrêmement l’application du contrat pour deux années après la souscription sauf dans le cadre d’un décès accidentel.
• Il serait avantageux de choisir un contrat qui ne dispose pas de délai de carence ou sinon d’un délai de carence sensiblement inférieur à un an ;

  • les frais administratifs du contrat de souscription : dans certains cas, ces frais pourront être démesurés !
  • les différentes exclusions : c’est-à-dire, les postes qui ne seront nullement garantis et auxquels, le contrat n’aurait aucun effet ;
  • les modalités de remboursement et les rémunérations annuelles du capital constitué ;
  • les formalités de résiliation du contrat ;
  • les conditions générales du contrat d’assurance ;

• Il est important de faire lecture attentive ;
• De sa part, l’assureur est dans l’obligation de les remettre au client avant toute signature.

  • les différentes prestations qui seront apportées par l’agence de pompe funèbre, ainsi que celles auxquelles elle serait désengagée sont très importantes car dans ce cas, certains prestataires ne vous renseignent pas de son non-engagement à telle ou telle prestation, … ;
  • Une mention doit indiquer la possibilité de modification du contrat sur certains point comme :

• le bénéficiaire ;
• quelques prestations comme le mode sépulture ou la nature des obsèques, …
• le montant du capital à constituer et la valeur des cotisations

  • Il sera indiqué également dans le contrat si le capital souscrit servira strictement à couvrir toutes les prestations en dépit des inflations des prix apposés par les agences pompe funèbres.
  • Il serait également possible de personnaliser le mode de versement de la prime, dans le cas d’une cotisation régulièr :

• en prime unique ;
• en prime temporaire ;
• ou en prime viagère

  • Vérifier également si le contrat est soumis à des formalités médicales ou non ;
  • Et finalement, il faut se renseigner sur une éventuelle offre de remise dans le cas de l’adhésion du conjoint

Ces différents éléments, serviront à faire la comparaison sur les diverses offres d’assurance, en les manipulant équitablement, on pourrait mettre tous les assureurs, avec leurs propositions, en parfaite concurrence.

Sachez qu’à partir de la date de souscription, vous avez un délai de 30 jours pour pouvoir renoncer votre contrat par écrit. De ce cas, l’assureur de sa part, serait dans l’obligation de vous rembourser toues les montants dûment versés.