Assurances obsèques : tout ce qu’il faut savoir avant d’y contracter

Apposer sa signature sur un contrat d’assurances obsèques en capital ou d’assurances obsèques en prestations est un bien beau geste et une manière de décharger tous vos proches quand le moment fatidique arrivera, c’est-à-dire votre décès.

Toutefois, il s’avère plus que primordial de s’armer de prudence en ce qui concerne les contrats avant d’y apposer votre signature et d’y consentir. Pour vous aider à mieux discerner les divers articles à prendre en considération, nous vous procurons ci-après une liste des détails requérant une entière attention de votre part.

Examinez les délais de carence :

Bon nombre de contrats d’assurances obsèques présentent au moins un délai de carence de deux années : cela veut dire que les clauses incluses dans le contrat ne sont pas applicables durant les deux années après que vous ayez apposé votre signature sur celui-ci dans la seule condition qu’un trépas soit survenu accidentellement.

•          Au cas où vous en avez la possibilité, agréez pour un contrat qui ne présente pas de délai de carence ou au moins qui en présente mais, une année au maximum.

•          La somme constituant les frais d’administration de votre contrat peuvent s’avérer onéreuses dans quelques circonstances.

Les détails qui sont éliminés dans le contrat

Généralement, les garanties ne pourront pas s’appliquer sur :

•          les modalités de remboursement et les valeurs annuelles du rachat de capital.

•          les modalités d’annulations de votre contrat.

Les conditions générales liées à votre contrat

Vous devez impérativement y accorder toute votre attention.

•          Généralement, la compagnie d’assurances se trouve dans l’obligation de vous les présenter avant que vous preniez la décision de consentir à une assurance obsèques. Vous y trouverez les services alloués et non alloués que le prestataire funéraire  se devra d’accomplir : restez vigilants, certains prestataires omettent d’affirmer nettement dans le contenu du contrat ne se charge pas de l’organisation des obsèques.

•          En principe, votre contrat devrait contenir une annotation qui vous permet de modifier :

–          le nom du bénéficiaire ;

–          quelques services dont le mode de sépulture ou la nature des obsèques.

–          le montant du capital et des primes.

•          Une indication incluse dans le contrat vous montre si le capital souscrit sera suffisant pour les prestations demandées en cas de hausse du montant des prestations.

•          Vous aurez l’occasion également d’opter sur le mode de versement de prime qui vous conviendra :

–          prime à versement unique ;

–          prime temporaire ;

–          prime à vie.

•          L’exigence ou non d’être soumis à des démarches médicales

•          Si vous pourriez profiter d’une remise dans le cas où votre conjoint aussi s’y souscrit.

Prenez en compte ces éléments qui vous aideront à mieux choisir les diverses prestations et  ainsi miser sur la concurrence. Vous disposez également d’un délai de 30 jours après la date de souscription pour résilier par écrit votre contrat, la compagnie sera obligée de ce  fait de vous rembourser la somme déjà versée.