Assurance obsèques : qui sont les bénéficiaires ?

Avec les options de la souscription à une assurance obsèques, qui sont l’assurance obsèques en capital et l’assurance obsèques en prestations, il faut penser à désigner des bénéficiaires.

Pour cette désignation, il ne faut surtout pas se limiter formellement à la clause bénéficiaire standard. Dans cette dernière, sont mentionnés : le conjoint non séparé du corps à défaut d’un descendant à lignée directe du souscripteur, des héritiers ou des ayant-droits. Il faut seulement mentionner clairement et précisément l’identité de la personne désignée comme bénéficiaire. Exemple : éviter les genres de dénomination tels que « mon fils », et pourtant vous en avez plusieurs. Si vous excluez votre conjoint de la liste des bénéficiaires qui se chargeraient de la réalisation du contrat à concurrence d’organiser les funérailles, au moment de la souscription, prenez un petit moment pour adapter la rédaction de la clause bénéficiaire.

Il faut surtout faire attention, même si le bénéficiaire est tenu d’utiliser le capital pour la réalisation de vos obsèques, il n’est pas entièrement tenu de cette obligation. Il pourrait sûrement utiliser seulement une partie pour les véritables destinations et le reste, le garder pour ses propres investissements et son plaisir. Ce qui serait flagrant, c’est que le capital qu’il aurait reçu ne soit pas usé pour le financement des obsèques, auquel celui-ci est destiné. Pire encore, c’est que dans cette situation, le souscripteur du contrat se serait plus en mesure pour contrevenir. Donc, le premier critère dans la désignation d’un bénéficiaire serait évidemment la confiance. Sinon, il y aurait, heureusement, d’autres alternatives.

Les attributions du bénéficiaire selon le contrat d’assurance obsèques

Du compte du bénéficiaire à l’expiration du contrat, c’est-à-dire, au décès du souscripteur, le capital souscrit sera versé pour réaliser ou pour financer l’organisation des obsèques. Ce bénéficiaire serait donc respectivement, des proches pour le contrat en capital, et une agence de pompes funèbres ou un prestataire funéraire pour le contrat en capital ou en prestations.

Changer de bénéficiaire : possible selon le souhait

Le bénéficiaire est désigné au moment de la souscription du contrat. Mais selon la loi, l’assuré pourrait à tout moment et autant qu’il veut, changer de bénéficiaire auprès de l’organisme avec lequel il aurait souscrit le contrat (une banque, une assurance ou un prestataire funéraire). L’organisme ne peut pas refuser les modifications.

Prévenir le bénéficiaire

Des souscripteurs oublient parfois mettre leurs proches au courant des différentes dispositions qu’ils ont entreprises pour réaliser leurs obsèques et de l’existence de telle ou telle assurance.

Dans le cas où vous vous êtes souscrit à une assurance obsèques, n’oubliez pas d’informer vos proches et surtout le bénéficiaire que vous aurez désigné dans le contrat car c’est important.  Le capital que vous aurez constitué de votre vivant reviendrait à ce bénéficiaire dans le but de réaliser vos obsèques dans le cas échéant.

Nous vous conseillons de remettre une copie du contrat de souscription à vos proches afin de faciliter les démarches nécessaires à votre décès.