Trouver une mutuelle pour souscription en ligne

Qu’on soit étudiant, retraité, travailleur indépendant ou jeune actif, une bonne mutuelle peut offrir des garanties de remboursement optimisé pouvant compléter la prise en charge de l’assurance- maladie. En effet, pour chaque profil il est possible d’avoir une couverture à plusieurs vitesses si on opte pour le choix de remboursement à la carte. Or, le plus grand nombre des adhérents à des mutuelles recherche un rapport qualité prix au top ou une couverture performante avec un tiers payant. Et cela à un coût d’adhésion abordable. C’est ce qu’on définit généralement par une bonne mutuelle. Cette couverture peut être individuelle ou collective pour les salariés dans les entreprises. Ainsi, si on cherche à retirer de bénéfices dans cet investissement, il est judicieux de faire le point au préalable de ses besoins en matière de santé avant de se souscrire à une mutuelle. Cela afin de ne pas compromettre son budget tout en évitant les ennuis financiers à venir.

D’abord, les mutuelles et les complémentaires santé foisonnent sur la toile. Il est ainsi compliqué de classer objectivement la plus performante. Le fait est que plusieurs critères doivent être évalués dans le classement tels que le tarif, les niveaux de couverture et de remboursement, l’absence de litiges, les exclusions, le délai de carence et le remboursement rapide. En outre, chaque profil est différent de l’autre. Par exemple, un senior de 65 ans n’a pas les mêmes besoins de couverture qu’une future maman, une famille nombreuse ou même un travailleur non salarié. C’est pourquoi, il faut réviser à la loupe ses attentes en matière de santé et en fonction de son âge. Quelles sont ses réelles priorités ? Est-ce qu’on a besoin d’aller souvent chez l’opticien, le dentiste, ou le spécialiste ? Est-ce qu’on est célibataire ou avec des enfants à charge ? Est-ce qu’on est souffrant d’une affection de longue durée ou de problèmes auditifs ? Est-ce qu’on désire faire une cure thermale ? Quels sont les risques d’accident de son métier ? Est-ce qu’on est enceinte ou on souffre des séquelles d’un accident ? Est-ce qu’on risque toujours une hospitalisation à cause de sa santé précaire ? Autant de questions pertinentes qui nécessitent des réponses afin de bien récupérer l’argent de l’adhésion le cas échéant. Ses garanties prioritaires doivent être couvertes par le contrat. Par ailleurs, il est à noter que la souscription à une mutuelle maladie n’est pas une obligation. Mais même si a une bonne santé, il vaut mieux être couvert pour se prémunir des imprévus si on ne veut pas se terminer dans la paille. Car, ce dispositif peut avoir des bonnes répercussions sur son portefeuille à condition qu’on ait trouvé une complémentaire santé adaptée à son profil et à prix le plus compétitif. Les actes mal remboursés par la Sécurité sociale seront alors complétés par le remboursement de la mutuelle. La souscription à une mutuelle n’est donc pas une part de fantaisie mais une nécessité pour ne pas subir les contrecoups liés à des dépenses sanitaires exorbitantes. D’où l’intérêt de bien chercher pour trouver celle qui correspond réellement à son budget et à ses exigences.

Après avoir fait le bilan de ses besoins en soins médicaux, on peut recourir au service d’un courtier ou demander les avis des internautes sur les bonnes mutuelles. Mais pour dénicher les meilleures couvertures en fonction de ses moyens, l’appel à un comparateur en ligne est toujours à recommander. Voici les critères à prendre en compte lorsqu’on compare les offres des mutuelles sur un comparateur :

  • Le tarif, les garanties incluses et celles exclues : le coût de la cotisation est à comparer avec le taux de remboursement pour ses garanties clé. Pour ne pas perdre un client, une mutuelle peut offrir une proposition compétitive mais avec un taux de remboursement insatisfaisant. Le niveau de remboursement des postes couverts tels que l’hospitalisation, le dentaire ou l’optique, ainsi que la possibilité pour le tiers payant en pharmacie sont des éléments importants. Pour ce qui en est du tiers payant dans le cas de séjours hospitaliers, optique et audioprothèse, d’ordinaire il faut adhérer en supplément à une autre assurance si les garanties ne sont pas à la carte dans la mutuelle de son choix. Soulignons qu’une institution de prévoyance milieu de gamme prendrait en charge 100% les consultations de praticiens généralistes, les prothèses dentaires, les verres optiques et les montures, les analyses et les radios. Mais si on a des besoins de remboursement de médicaments d’homéopathie, de médecines douces ou de cures thermales, il faut donc s’assurer en fonction de ses attentes. Pour l’info, les couvertures low cost sur internet tournent autour de 10 euros par mois. Si cela pourrait convenir aux attentes et au pouvoir d’achat de l’adhérent, il est déjà assuré avec ces quelques euros. En revanche, le coût des garanties moyennes environne 25 euros par mois pour un célibataire tandis que pour un foyer avec enfants, cela pourrait dépasser les 150 euros.
  • Le délai de remboursement et le service client : Pour certains actes et côté finances, il est préférable de choisir une mutuelle qui rembourse rapidement. En effet, cela permet de souffler un peu quand les factures et les notes tombent. L’idéal serait une complémentaire santé qui rembourse un jour après la Sécurité sociale. D’autre part, en cas de pépin ou de requête, il est toujours agréable d’avoir un service clientèle disponible en ligne ou par téléphone. Certaines complémentaires santé mettent une semaine pour répondre au mail.
  • Le délai de carence et la date de prise à effet du contrat : la plupart des assurances imposent une période pendant laquelle les garanties couvertes ne sont pas appliquées. C’est seulement après ce délai que la couverture est applicable. Le souscripteur doit également demander s’il y a des limites de la prise en charge.
  • L’image de la mutuelle et l’espace client : même si des opérateurs sont payés pour insérer des commentaires favorables ou défavorables sur les services d’un site e-commerce en ligne, certains des avis des consommateurs reflètent la réputation d’une institution. Les commentaires des souscripteurs, des internautes peuvent ainsi renseigner sur les services d’une complémentaire maladie. En outre, certaines mutuelles proposent un espace personnel dans lequel l’assuré peut suivre ses remboursements et localiser les médecins qui acceptent le tiers payant. Elles avertissent également l’adhérent dès lors qu’il y a un remboursement sur son compte. Cela qui simplifie la vie pour un adhérent.

L’utilisation de cet outil est très simple. Il suffit de remplir ses coordonnées et ses renseignements pour recevoir les propositions de mutuelles correspondantes à ses besoins soit par mail soit immédiatement sur le site. L’opération se fait en quelques clics. Ensuite, on peut alors comparer tranquillement les devis de chaque mutuelle. Mais encore il faut se rappeler qu’un tarif défiant toute concurrence mais avec des garanties inexistantes ne vaut pas vraiment le coup. Enfin, notons que certaines mutuelles demandent à un éventuel adhérent de remplir un questionnaire sur sa santé. Ces renseignements peuvent être le refus de la souscription de l’intéressé, mais cela pourrait également augmenter son tarif ou sa prime.